Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Vocabulaire des peintures

Le vocabulaire des peintures n'est pas toujours suffisamment accessibles aux non initiés. Comme dans tous les métiers, les fabricants de peinture utilisent des mots qui sont bien trop compliqués. En effet, les professionnels de la peinture emploient chaque jour un langage qui leur est bien spécifique. Il peut paraître un peu hermétique lorsque l'on est un débutant pas forcément habitué à ces différents termes techniques.

Les peintres professionnels dans le milieu de la peinture ont souvent une terminologie qui leur est bien spécifique. Elle ne figure pas d'ailleurs dans les dictionnaires que l'on peut trouver habituellement sur le marché.

Alors, n'hésitez surtout pas nous consulter afin de mieux comprendre le monde de la peinture professionnelle !

 

Vocabulaire des peintures

Vocabulaire peinturesLe vocabulaire des peintures professionnelles qui est utilisé sur un chantier tourne très souvent autour du bâtiment. Il n'est pas toujours compris par un simple particulier car il ne possède pas forcément les bases nécessaires. En effet, elles ne sont pas toujours bien assimilées à cause d'un manque de pratique.

Dans le monde de la peinture, un subjectile indique le support sur lequel un film de peinture vient d'être appliqué. Le primaire est la première sous couche de peinture que l'on utilise sur le matériau afin d'apporter l'accrochage nécessaire avant de le recouvrir par une peinture de finition décorative.

La couche d’impression s'applique sur un subjectile qui est trop absorbant ou trop poreux comme le béton, le ciment, le parpaing, l'enduit, le plâtre ou le bois par exemple. Elle assure ainsi un excellent accrochage entre la surface et la peinture de finition proprement dite.

 

 

Langage des peintures

Langage peinturesLe langage des peintures est une manière de parler qui peut être très déroutante lorsque l'on n'a pas l'habitude de l'entendre. On dit que l'on étale la couche de finition lorsque l'on souhaite réaliser un aspect laqué de la surface. On utilise en général un pistolet pour un meilleur tendu de la peinture.

Une peinture thixotrope demeure un type de peinture dont la consistance est très visqueuse au départ. Elle va se fluidifier lorsqu'elle va être utilisée pour plus de facilité dans le travail d'application. Il faut toujours l'employer sans l'agiter pour bien la garder dans son état d'origine.

Un peintre professionnel va parler de mise à la teinte car il va procéder à l’incorporation de différents pigments de couleurs, de pâtes pigmentées ou de colorants appropriés. On obtient ainsi une couche sèche dont la teinte est bien définie selon le souhait que l'on a eu au départ.

 

 

Glossaire des peintures

Glossaire peinturesLe glossaire des peintures n'est pas disponible dans un dictionnaire que l'on retrouve couramment sur le marché. On dit qu'un feuil est le résultat de l’application d’une ou plusieurs couches de peinture sur une surface. On parle encore d'un film de peinture lorsqu'il est totalement sec.

Les pigments sont des matières premières qui sont employées dans l’industrie de la peinture pour leurs capacités à colorer un milieu bien déterminé. Pour fabriquer une peinture, on doit utiliser systématiquement un liant qui va servir de colle entre les différentes matières qui constituent la peinture.

Il est primordial d'employer un liquide volatil que l'on appelle solvant ou diluant pour solubiliser entièrement le liant avec le reste des constituants. Il permet également de régler correctement la fluidité de la peinture afin qu'elle ne soit pas trop visqueuse pour être utilisée.

 

 

Lexique des peintures

Lexique peinturesLe lexique des peintures dans l’industrie de la peinture désigne chaque opération ou chaque produit qui va être employé par le professionnel. Le mot rendement pour un peintre professionnel fait référence en général à la surface totale qui est couverte lorsque la peinture est appliquée.

On dit qu'une peinture a une bonne tenue si elle ne s'écaille pas, ne cloque pas, ne craquelle pas et ne se décolle pas de son support. L’opacité permet d'indiquer l’aptitude d'une couche de peinture à masquer une autre couleur présente sous la peinture avant son application.

Le brillant spéculaire permet de caractériser de manière quantitative le degré de brillant de la surface. Le contraste fait référence au véritable pouvoir masquant d’une peinture. Pour mater une surface, on procède à la diminution du brillant d'une peinture ou d'un vernis par un ponçage avec un abrasif.