Définition du point d’inflammation d'une peinture

Point inflammation peinture

Point d'inflammation d'une peinture

Point inflammation peinture : température à partir de laquelle une substance émet assez de vapeurs pour s’enflammer automatiquement. Cette évaporation forme alors avec l’air ambiant un mélange totalement combustible. Par la suite, la combustion s’entretient d’elle-même même si on retire la source d’allumage.

Un point éclair reste toujours supérieur de quelques degrés au point d'inflammabilité. Pour un point éclair, les vapeurs s’enflamment mais ne continuent plus à brûler sans l’apport d’une énergie extérieure. Pour un point d’inflammation, les vapeurs ne s’arrête plus de brûler jusqu’à la fin du comburant.

Un point d’inflammation d'une peinture donne une excellente mesure sur le niveau de danger réelle d'une peinture. On peut ainsi évaluer la capacité d’un revêtement à constituer un mélange inflammable. Ces mesures se réalisent dans des conditions de laboratoires qui sont toujours bien identiques.

L'inflammabilité et la combustibilité demeurent des critères très importants pour une évaluation globale d’un produit liquide ou solide. Ce degré d’inflammabilité permet de mieux connaitre les propriétés d’une peinture à maintenir une combustion. Le fabriquant peut ainsi réaliser correctement l’étiquette de danger apposé sur le pot. On obtient alors une classification d’inflammabilité qui permet de comparer une peinture par rapport à une autre.

 

Vocabulaire peintures

Vocabulaire peintures

 

? Conseil
04 70 28 93 05