Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Brosse peinture, réchampir, queue de morue, spalter, rouleau, manchon, pistolet

Notre matériel d'application

 

Découvrez une gamme large et variée de matériel d'application, conçue pour une utilisation pour travaux de peinture en tout genre. Chaque produit est sélectionné pour sa haute qualité et est destiné à un usage et des contraintes exclusivement professionnels. Ces ustensiles de peinture haut de gamme peuvent être sollicités pour des usages répétitifs et quotidiens, sans dégradations excessives, pour une très grande tenue dans la durée. Ils sont donc parfaits pour une entreprise ou pour un peintre amateur qui souhaite utiliser des équipements de qualité, à un prix abordable.

 

QUELS SONT LES DIFFERENTS TYPES D'USTENSILES POUR L'APPLICATION DE PEINTURE ?

 

En fonction du type de produit à appliquer (peinture acrylique ou glycéro, vernis, etc.), de la surface et des conditions, il faut choisir le matériel d’application adapté. C’est pourquoi nous vous proposons ici tous les outils qui peuvent être requis pour des travaux de peinture :

  • 1. pistolets, à basse ou à haute pression, fonctionnant à l’électricité ou via un compresseur (pistolet pneumatique) ;
  • 2. pinceaux, se déclinant sous la forme de spalters (pinceaux plats larges), de brosses plates, de pinceaux à rechampir, de brosses de pouce, etc.
  • 3. rouleaux et leurs composants (montures et manchons).

 

Vous trouverez donc sans aucun doute de quoi vous équiper pour tout type de chantier, aussi bien en intérieur qu’en extérieur, pour de grandes surfaces comme pour des opérations minutieuses de finition.

 

FAQ

 

Vous êtes perdu face à cette vaste gamme de matériel d’application et vous avez besoin de conseils pour savoir quels produits choisir ? Nous répondons donc aux questions les plus courantes lorsqu’il s’agit de trouver les équipements adéquats pour appliquer peintures, vernis, laques, etc.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du pistolet pour appliquer de la peinture ?

 

Le pistolet est surtout recommandé pour peindre de grandes surfaces de façon homogène, en fournissant un effort minimum, tout en gagnant du temps (et encore plus lorsqu’il faut appliquer de nombreuses couches de peinture). C’est aussi une solution intéressante pour peindre des endroits difficilement accessibles.

Toutefois, sachez que vous allez aussi perdre du temps pour la mise en place d’éléments de protection sur les surfaces qui ne doivent pas être peintes, au risque de salir toute la pièce ! Effectivement, le « brouillard » de peinture peut déposer la couleur sur les meubles, les murs et les autres éléments qui se trouvent à proximité. Et le nettoyage du pistolet peut aussi s’avérer plus laborieux que celui d’un simple rouleau.

Par ailleurs, pour un résultat réussi, il ne faut pas oublier que quelques compétences techniques et de l’expérience sont requises lors de l’utilisation d’un pistolet. Un mauvais réglage ne vous permettra pas d’obtenir un résultat parfait et vous fera perdre jusqu’à plusieurs litres de peinture s’il s’agit de peindre de grandes pièces.

Bon à savoir : n’oubliez pas de diluer votre peinture avec de l’eau (peinture acrylique) ou du solvant (peinture glycéro) pour obtenir une consistance appropriée pour la propulsion.

 

 

Quels sont les critères de choix d’un pistolet à peinture ?

 

Les pistolets à peinture se déclinent en deux versions : électrique et pneumatique. La version pneumatique est généralement réservée aux professionnels, mais il ne faut pas dénigrer les modèles électriques haute pression, qui permettent le réglage du débit et l’application de peinture sur des surfaces relativement importantes.

D’autres données doivent aussi être prises en considération au moment de faire votre achat : ergonomie, poids, facilité de réglage de la puissance, contenance du réservoir à peinture, systèmes anti-goutte et antibrouillard, réglage du type de jet, etc.

 

 

Pinceau large ou brosse plate : lequel choisir ?

 

On choisit généralement la largeur d’un pinceau en fonction du type de produit à appliquer et de la surface à peindre. Les pinceaux plats et larges, de type spalters par exemple, sont parfaits pour appliquer des couches de vernis ou de peinture sur de grandes surfaces. Ils permettent d’effectuer une application rapide, de façon propre et homogène.

En revanche, pour des supports moins larges ou pour obtenir une meilleure précision, il est souvent plus judicieux d’opter pour des pinceaux plats plus petits (60 ou 80 mm de large). Ils seront aussi plus pratiques pour peindre dans des recoins auxquels les spalters n’ont pas accès.

 

Quel outil privilégier pour les travaux de finition ?

 

Pour un projet de décoration ou des finitions dans des endroits assez exigus, le pinceau à rechampir est l’ustensile qu’il faut avoir à tout prix. Son embout rond et pointu permet en effet d’obtenir une grande précision et de travailler dans l’intérieur des angles.

Lorsque le pinceau à rechampir ne vous permet pas d’accéder à certains endroits, il faut alors opter pour un modèle dit « queue de radiateur ». Grâce à son manche coudé, il est parfaitement adapté à la peinture de radiateurs en fonte, mais libre à vous de l’utiliser pour d’autres applications. Notre gamme inclut des pinceaux pour radiateurs de largeur variable (30, 40 ou 50 mm), vous permettant de vous atteler à tout type de projet.

 

Quand opter pour un rouleau pour l’application de peinture ?

 

Le rouleau est l’outil privilégié des professionnels lorsqu’il s’agit de peindre un mur, un sol ou plafond, mais aussi parfois pour la façade d’une maison ou encore du gros mobilier. Facile d’utilisation, il permet en effet de peindre rapidement de grandes pièces, sans laisser de traces de passage ni de différences de couleur.

Néanmoins, cet ustensile n’est pas adapté pour du travail de précision. Au moment de peindre un mur ou plafond par exemple, il faudra vous munir également d’un pinceau plat fin ou à embout rond pour peindre les jonctions entre mur et plafond ou plinthe et mur

Au besoin, munissez-vous d’un manche télescopique qui s’adapte à votre rouleau de peinture, de sorte à pouvoir peindre le plafond sans utiliser d’escabeau. Attention : en utilisant une telle perche, vous vous fatiguerez plus vite, et sur de très grandes surfaces, ce n’est donc pas toujours la solution idéale.

 

Quel type de manchon choisir en fonction du chantier à réaliser ?

 

Il n’existe pas un seul type de rouleau : la composition du manchon et la taille des poils diffèrent d’un modèle à un autre. Alors, comment s’y retrouver face à ce vaste choix ? Voici quelques conseils pour vous aiguiller dans votre achat :

 

  • 1. les manchons à poils longs conviennent particulièrement aux surfaces non lisses, voire rugueuses (murs en crépi par ex.), puisque les poils peuvent s’insérer dans les irrégularités du support ;
  • 2. les produits à poils courts sont quant à eux recommandés pour les surfaces relativement régulières (peinture de murs en placo ou déco d’un meuble en bois par exemple) ;
  • 3. les rouleaux à poils ras ou constitués de mousse permettent une belle répartition de la peinture et un joli rendu des couleurs sur les surfaces lisses.

 

Le prix des manchons diffère notamment en fonction de la longueur des poils, mais il ne doit pas s’agir d’un critère majeur. En effet, mieux vaut dépenser quelques euros supplémentaires dans un produit adapté, plutôt que de devoir appliquer plus de couches que nécessaire à cause d’un rouleau qui ne convenait pas à la surface ou à la peinture à appliquer.

 

NOS CONSEILS POUR LE MATERIEL D'APPLICATION

 

? Conseil
04 70 28 93 05