Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Définition du cloquage d'une peinture

Cloquage peinture

Cloquage d'une peinture

Cloquage peinture : altération caractérisée par une déformation du film de peinture. Le défaut se présente alors sous la forme de cloques. Il est possible qu'une ou plusieurs couches de peintures se séparent du support. Ce décollement peut avoir l'aspect d’ampoules, de boursouflures, de boutons ou de pustules.

Lorsque la déformation dépasse la résistance élastique de la peinture, il y a rupture du film. Le support se retrouve ainsi mise à nu. Il y a alors décollement, soit des couches sous-jacentes, soit du support lui même. On considère alors que ces zones ayant une perte d'adhérence sont un signe de défaillance de la protection.

Le cloquage d'une peinture peut se présenter sous une forme gazeuse ou liquide. On peut même retrouver de la corrosion selon le processus de formation de la cloque. Dans ce dernier cas, la présence d'oxydation sur la surface métallique se traduit le plus souvent par des piqûres de rouille sur le support.

Il peut exister également une réaction de décollement due à la présence d’un liquide dans le cas d'immersion par exemple. Il s'accumule alors sous le film de peinture en lui faisant perdre son adhérence. Ces remontées peuvent être aussi d’origine naturelle sur un support poreux comme le bois, le béton ou le ciment. Cependant, ce phénomène se produit principalement sur les résines, les huiles ou les tanins par exemple.

 

Vocabulaire peintures

Vocabulaire peintures

 

? Conseil
04 70 28 93 05