Définition du point de combustion d'une peinture

Point combustion peinture

Point de combustion d'une peinture

Point combustion peinture : température où la peinture s’enflamme spontanément au contact d’une source de chaleur. L’élément déclencheur est généralement une flamme, un flash ou une étincelle par exemple. La matière est alors classée dans la catégorie des liquides inflammables selon son point d'éclair.

On utilise une méthode d'essai bien spécifique pour évaluer si un liquide est inflammable ou simplement combustible. Un liquide inflammable brûle ainsi facilement à une température inférieure à 38 °C. Par contre, un liquide combustible prend feu qu'à une température comprise entre 38 et 93 °C.

On retrouve des produits inflammables ou combustibles dans la grande majorité des lieux de travail. Un carburant, un solvant, un diluant ou une peinture peut être un liquide inflammable. Un nettoyant, une colle, une cire ou une huile peut se classer liquide combustible selon le niveau de son point éclair.

A une température normale, une peinture forme suffisamment de vapeur pour former un mélange combustible. Il crée alors de la vapeur qui libère un mélange s’enflammant plus ou moins facilement avec l'air ambiant. On augmente ainsi les facteurs qui peuvent entraîner un risque grave d'incendie. Avec la chaleur, un liquide combustible constitue un risque d'incendie aussi sérieux qu’un liquide inflammable.

 

Vocabulaire peintures

Vocabulaire peintures

 

? Conseil
04 70 28 93 05