Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Comment peindre un mur intérieur ?

Vous souhaitez repeindre un mur duquel vous avez retiré du papier peint ? Rénover une vieille peinture ? Peindre un mur dans une maison neuve, en placo, en brique ou en parpaing ? Vous hésitez entre une peinture glycéro ou une peinture acrylique ? Avant toutes choses, pour travailler avec précaution et minutie, pensez avant tout à vous équiper de peinture et de matériels professionnels afin d’obtenir un résultat de qualité, durable et esthétique. Métaltop vous donne ses conseils pour repeindre les murs de vos pièces intérieures étape par étape !

Se munir de matériel adéquat

matériel peinture

Des travaux de rénovation réussis demande d'être équipé de bons outils et d'accessoires professionnels ! Pour peindre vos murs comme il se doit, vous aurez besoin :

d'équipements de protection, tels que des bâches pour le sol, du ruban adhésif de masquage pour les plinthes, le plafond, les encadrements de fenêtre, etc. ;

• de pinceaux à rechampir pour peindre dans les angles ;

• des rouleaux pour l’application de la peinture en larges bandes (rouleau à poils courts pour une surface lisse et rouleau à poils longs pour une surface plus irrégulière), avec un bac de peinture ;

• d’un pistolet à peinture si vous choisissez ce mode d’application ;

• d’un mélangeur à peinture pour homogénéiser votre produit avant application.

Une fois bien équipé, après avoir choisi la peinture de votre choix et après avoir protégé votre chantier, vous pouvez passer à la préparation du support ! On vous explique comment procéder !

Préparer le mur : Reboucher les trous et poncer la surface

poncer un mur

La première étape, si vous effectuez une rénovation de mur, est de reboucher les trous et les fissures à l’aide d’un enduit spécifique : un enduit de rebouchage. Une fois les trous de 2 millimètres rebouchés prenez ensuite le temps d’appliquer un enduit de lissage appelé encore enduit de finition, puis de le poncer pour obtenir un mur régulier, propre et disposé à accueillir votre peinture. Un ratissage complet c'est-à-dire une pose d’enduit de finition sur l’ensemble du mur avant l’application de la sous couche permet rendre lisse et homogène la surface.

Sur un mur neuf, Il est parfois nécessaire d’utiliser un enduit de rebouchage dans les cas suivants:

si le plaquiste a fait quelques trous lors de la manipulation du placo ou si l’électricien a du percer le placo ou le mur pour passer des gaines électriques par exemple.

L’enduit se prélève à l’aide d’un couteau de peinture puis se dépose sur un couteau à enduire. Il existe des enduits prêts à l’emploi peu économique mais bien pratique. Pour peindre de grande surface, les peintres en bâtiments utilisent de la poudre d’enduit à mélanger dans de l’eau. Lorsque les trous les plus prononcés sont rebouchés, procéder au ponçage. Après avoir réalisé vos bandes pour masquer la jointure entre 2 plaques de placo plâtre, nous vous conseillons un ratissage complet à l’aide d’un enduit de finition pour masquer l’aspect rugueux du placo et l’aspect lisse de l’enduit poncé au niveau des bandes.

Avant d’appliquer votre première couche, n’oubliez pas de déposer un joint acrylique fin autour des menuiseries et fenêtres avant d’appliquer votre première couche de peinture

Appliquer une sous couche ou impression murale

sous couche murale

Sur certaines surfaces que l’on qualifierait de friables ou poreuses (plâtre ou brique par exemple), nous vous conseillons l’application d’une première couche (sous couche) à l’aide d’un fixateur de fond ou d’une impression isolante. Ces produits permettent de disposer d’une bien meilleure accroche de la peinture décorative par la suite et d’offrir un support plus uniforme avant la mise en peinture. Si vous n’utilisez pas le fixateur de fond ni l’impression isolante, appliquez au minimum une impression mur standard appelée "primaire d’accroche" ou "apprêt".

Suite à cette préparation, il vous est possible de peindre directement avec le revêtement décoratif: peinture glycéro ou alkydes aux solvants (white spirit ou xylène) ou peinture acrylique à l'eau.

Vous considérez que l’application de la sous-couche représente une perte de temps ? Soyez rassuré, l’application d’un primaire ou sous couche facilitera grandement votre mise en peinture par la suite. L’avantage majeur d’une sous couche murale est de faciliter l’adhérence et de permettre d’obtenir un résultat durable, esthétique et économique dans le temps. En effet, grâce à cette première couche, vous n’aurez pas besoin de multiplier les couches de peinture de finition décorative sur votre mur.

Bon à savoir : le fixateur de fond est aussi un produit utile si vous souhaitez remettre du papier peint sur votre mur. Il renforcera le mur et facilitera ainsi l’enlèvement du papier peint mural en minimisant les risques d’abîmer votre support. Vous pourrez ainsi repeindre ou appliquer un autre papier décoratif sans devoir réaliser de gros travaux de rebouchage à l’aide d’enduit. Vous pourrez ainsi changer la décoration de votre maison autant de fois que vous le souhaiterez en un minimum de temps.

Appliquer la peinture décorative de finition, en une ou plusieurs couches

peinture couleur

Après avoir bien laissé sécher l’apprêt (sous-couche), vous allez pouvoir passer à la peinture déco. Les possibilités sont presque infinies, avec un choix de peintures très diversifié en termes de couleur, de finition (effet mat, satiné ou brillant) et de composition (acrylique, c’est-à-dire « peinture à l’eau », ou glycéro, autrement dit « peinture à l’huile »). Veillez seulement à opter pour une peinture lessivable, de sorte à pouvoir la nettoyer et la lessiver facilement en cas de besoin. Par ailleurs, si vous vous apprêtez à peindre une zone humide (salle de bain, dessus d’évier de cuisine, etc.), choisissez une peinture professionnelle capable de résister à de telles conditions pour éviter qu’elle ne s’écaille rapidement.

Ceci étant dit, voici les quelques conseils pratiques pour réussir une belle peinture sur vos murs (conseils également applicables pour les couches de préparation du support) :

• première étape : mélanger bien la peinture avant d’y tremper votre pinceau ou rouleau, en y ajoutant le produit adéquat (diluant à l’eau, diluant synthétique, diluant bi composant ou white spirit) ;

• Insérer votre rouleau ou pinceau (réchampir, queue de morue ou brosse plate) dans votre peinture sans trop charger votre matériel. Placer une grille d’essorage dans votre bac de peinture. En effet, pour éviter d’avoir trop de peinture sur le rouleau, il est important de retirer le surplus de peinture en faisant rouler votre matériel d’application sur la grille de peinture. Vous éviterez ainsi les coulures, éclaboussures ou les amas de peinture sur le mur disgracieux.

dégagez les angles au pinceau dans un premier temps, sans oublier de protéger ce qui doit l’être avec du ruban de masquage. Dégager les angles signifie peindre les angles horizontaux et verticaux de vos murs au réchampir (pinceau précis) pour ensuite pouvoir appliquer votre couche de finition au rouleau ;

• commencez par un coté du mur et poser votre rouleau chargé en peinture sur le mur à hauteur d’Homme. Etirer ensuite la peinture de haut en bas, du plafond vers le sol ;

• appliquez la peinture au rouleau en bandes croisées, par petites zones, en reprenant toujours une partie de la zone précédemment peinte pour peindre la suivante. Cela permet d’éviter les démarcations dîtes traces de reprise qui se créent en peignant plusieurs carrés côte à côte). Les peintures professionnelles ont de moins en moins besoin d’être appliquées de façon croisée. Une passe de haut en bas et de bas en haut convient très bien avec une peinture de qualité.

En suivant ces astuces, vous devriez obtenir un résultat de qualité. Toutefois, gardez à l’esprit que pour peindre des murs intérieurs d’une pièce, il faut aussi faire preuve de minutie et de patience. Un mur intérieur de maison est en effet un mur que vous allez voir quotidiennement et dont la peinture doit être réalisée avec soin.

Une fois la pièce terminée, laissez bien sécher la peinture, selon les recommandations du fabricant. Suivez aussi les indications en ce qui concerne le nombre de couches. Même si le résultat vous paraît satisfaisant avec une seule couche de finition, nous vous conseillons d’appliquer une deuxième couche. Le fait d’appliquer une deuxième couche vous permettra également d’éliminer les éventuelles traces de peinture ou d’enduit et les nuances des anciennes couleurs encore visibles. Une sous-couche ou primaire recouverte de deux couches de finition permettent une meilleure protection et offre inévitablement un meilleur pouvoir couvrant.

Voir nos articles complémentaires :

  • Peindre avec un fixateur fondPeindre avec un fixateur fond

    Peindre avec une fixateur de fond, assure un très grand pouvoir de pénétration dans le support à traiter. Il permet de consolider efficacement les fonds friables, farinants ou poreux. Il permet d'uniformiser le support s'il est recouvert d'une ancienne couleur. Il assure une dépose beaucoup plus (...)

  • Peindre avec impression isolantePeindre avec impression isolante

    Peindre avec une impression isolante, permet de faire le lien entre le support et la peinture décorative. Elle offre d'excellentes propriétés isolantes sur les fonds tachés, colorés ou trop foncés. Elle est facilement recouvrable par tous les types de peinture à l'eau ou au solvant (...)

? Conseil
04 70 28 93 05