Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Peindre avec primaire métal, fer, acier ou galva

Peindre avec un primaire métal, un primaire fer, un primaire acier ou un primaire galvanisé, est fortement conseillé afin d'adhérer correctement sur le support. Ils conviennent particulièrement bien sur les métaux ferreux ou non ferreux. Si cette étape reste bien souvent négligée, elle n’en reste pas moins primordiale si l'on veut une bonne tenue.

Effectivement, c'est la première couche de peinture à être en contact direct avec le support avant de poser la peinture de finition définitive. Ce reste bien différent d’une simple peinture diluée qui fait office de sous couche. Il offre de nombreux avantages allant de la bonne accroche à une protection antirouille de très grande qualité.

 

1 - Choisir un primaire fer, époxy, phosphatant ou galvanisé

Primaire epoxy métalChoisir un primaire fer, époxy, phosphatant ou galvanisé dépend du type de surface que l'on va peindre. Selon sa composition, un apprêt peut convenir pour un projet et non pour un autre. Il faut donc choisir correctement l'impression en fonction de l'usage que l'on va en faire réellement.

Pour obtenir un résultat de qualité, il est fortement recommandé d'appliquer un primaire époxy métal avant de le recouvrir par une peinture de finition adaptée. Cette sous couche d'accroche permet de mieux résister aux aléas des atmosphères polluées, agressives ou corrosives.

Il est aussi possible d'opter pour un primaire phosphatant afin d'apporter de l'adhérence à un métal non ferreux. Ce primaire réactif assure une très haute résistance face à la corrosion. Il passive définitivement le métal pour éviter toute progression de l'oxydation sous le film de peinture.

Il n'est pas possible d'appliquer en direct une peinture décorative sans sous couche préalable sur un métal non ferreux. Ils sont particulièrement difficiles à recouvrir sans perte d'adhérence. L’utilisation d’un primaire acier galvanisé devient alors indispensable pour assurer de l’accroche sur le support avant d’appliquer une peinture définitive.

 

2 - Respecter les conditions météorologiques avant de peindre avec un primaire métal

Météo Respecter les conditions météorologiques avant de peindre avec un primaire métal, est important. Il faut surveiller que la température extérieure se situe entre 20 et 25 °C avant de peindre. L'humidité ambiante ne doit pas être trop excessive pour ne pas provoquer de décollements.

Il faut éviter de peindre par soleil intensif, par grand froid ou par temps de gel pour ne pas perturber le séchage de la peinture sur son support. Il est impératif de fuir les courants d'air ou les temps trop humides qui sont toujours préjudiciables à la bonne tenue de la peinture.

Un temps sain, sec et sans vent est absolument nécessaire pour mener à bien ce type de travaux de peinture. C'est seulement dans ces bonnes conditions, que l'on peut réaliser une mise en peinture de qualité pour une excellente tenue du revêtement au fil des années.

C'est seulement après avoir bien respecté ces facteurs météorologiques d'usage, qu'il est possible d'envisager de recouvrir une surface par un apprêt dans des conditions optimum d'application. On peut ainsi protéger correctement un capital métallique des dégradations quotidiennes dans la durée.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : conditions météorologiques avant de peindre

 

3 - Dégraisser avec un dégraissant industriel ou un solvant de nettoyage

Dégraissant industriel Dégraisser avec un dégraissant industriel ou un solvant de nettoyage, est possible lorsque la surface métallique est neuve sans aucune aucune trace de rouille ou de souillure. Il est alors possible de réaliser directement une mise en peinture sans aucune autre préparation supplémentaire.

Il est conseillé de diluer le dégraissant industriel à l’eau chaude ou tiède pour rendre le produit de dégraissage encore plus actif. Il faut frotter les taches, les marques ou les traces les plus tenaces avec un balais brosse pour augmenter encore plus l’efficacité du détergent.

Il est particulièrement important de laisser agir le nettoyant pendant 15 à 20 minutes avant d’effectuer un rinçage abondant au jet ou à la machine haute pression. Il faut rincer soigneusement la surface avant d'attendre qu'elle soit bien sèche avant toute application de peinture.

Il est aussi possible de dégraisser correctement le support avec un solvant adapté. Le solvant de nettoyage est très facile à utiliser pour éliminer tous types de dépôts graisseux sur les pièces métalliques. Il faut changer très souvent de chiffon pour ne pas étaler inutilement les graisses sur l'ensemble de la surface.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : dégraisser avec un dégraissant ou un solvant

 

4 - Dérocher un métal non ferreux avec un dérochant galva

Dérochant galvaDérocher le métal non ferreux avec un dérochant galva, demeure une opération particulièrement efficace. Il permet de dégraisser les surfaces sales, souillées ou trop grasses. Il facilite également l’accrochage des primaires sur des supports dont l'adhérence est jugée trop difficile.

Ce préparateur acide agit rapidement par contact en une seule opération. Il peut remplacer en même temps le dégraissant et le dérochant. Il favorise grandement l'adhérence des peintures par dérochage actif de tous les types de métaux non ferreux dont l'accrochage est sensible.

Il permet également de passiver les métaux non ferreux afin d'éviter la formation d'oxydes qui peuvent littéralement décoller la couche de peinture. Il neutralise la surface afin d'éviter l'oxydation et la rouille blanche que l'on retrouve habituellement sur ce type de support. 

Il faut toujours commencer par protéger les surfaces qui ne sont pas concernées par le traitement. Il s'applique avec un chiffon ou une éponge pendant un temps d'action d'au moins 30 minutes pour être efficace. Il ne faut pas oublier de bien le rincer avant de procéder à une éventuelle mise en peinture.

 

5 - Décaper la peinture mécaniquement, avec un décapant gel ou peinture

Décapant peinture Décaper la peinture mécaniquement, avec un décapant gel ou un décapant peinture, est une alternative que l'on peut choisir facilement. Il faut toujours bien éliminer les anciennes peintures non adhérentes à l’aide d’une brosse métallique avant tous travaux de mise en oeuvre.

Pour terminer le travail de décapage, il faut égrener le métal avec un abrasif fin comme de la laine d’acier par exemple. Il ne faut pas oublier de se débarrasser de la poussière à l’aide d’une brosse souple ou d'un aspirateur pour obtenir une surface apte à l'application d'une peinture.

Il est aussi possible d'utiliser le décapant afin d'éliminer efficacement les anciennes couches de peinture mono composant telles glycérophtaliques, alkydes, vinyliques ou acryliques. Il agit sans jamais attaquer les surfaces, ni détériorer les supports même fragiles.

Il est conseillé de scarifier superficiellement la surface si le nombre de couches à éliminer est trop important. Le décapant s'applique à la brosse ou à la spatule en 2 à 3 couches épaisses. Il faut le laisser agir 30 à 60 minutes avant d'éliminer les résidus ramollis avec une spatule ou un grattoir et de rincer la surface à l’eau très chaude.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : décaper avec un décapant gel ou peinture

 

6 - Éliminer la rouille mécaniquement ou avec un dérouillant phosphatant

Dérouillant phosphatant Éliminer la rouille mécaniquement ou avec un dérouillant phosphatant, reste une alternative qui à différents adeptes. Le but d'un dérouillage mécanique est d'éliminer à la main la corrosion, la rouille ou l'oxydation qui est susceptible de se former sur le métal par ponçage ou brossage.

On peut aussi employer une lime électrique ou un disque à lamelles qui assure de très bonnes performances. Cependant, il faut mieux utiliser un papier ou un rouleau abrasif pour décaper en profondeur les petites pièces, les petits éléments ou les surfaces difficiles d'accès.

L'objectif d'un dérouillage chimique est d'éliminer la rouille afin de remettre la surface à nu comme à l'origine. Le dérouillant peut s'utiliser qu'après avoir supprimé correctement les matières non adhérentes avec une brosse métallique par exemple.

Un dérouillant s'utilise à la brosse, au pinceau ou au pulvérisateur en imprégnant les zones les plus corrodées jusqu'à saturation. Il est conseillé de tremper les petites pièces dans le dérouillant pendant un délais d'au moins une heure. Il ne faut pas omettre de rincer abondamment les éléments avant de les vernir ou de les peindre.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : éliminer la rouille avec un dérouillant

 

7 - Mélanger la peinture avec un mélangeur à peinture

Mélangeur peintureMélanger la peinture avec un mélangeur à peinture demeure une étape absolument primordial. Il faut la brasser convenablement avant tout usage si l'on souhaite avoir une mise en peinture réussie. Il peut s'adapter très facilement à tous les types de perceuses habituelles du marché.

Il est nécessaire de bien remettre en suspension les différentes particules de matières qui peuvent se déposer au moment du stockage. En effet, il est important de retrouver l'intégralité des performances d'origine de la peinture. Un brassage manuel avec un bâton n'est évidement pas suffisant.

Un mélange vigoureux permet de retrouver la teinte comme elle était à l'origine. Cette homogénéisation avec un agitateur reste indispensable si l'on souhaite éviter une différence de teinte par la suite. On profite ainsi parfaitement de toute la qualité de la peinture.

Il arrive trop souvent que le mélange soit mal réalisé ou tout simplement oublié. Il est indispensable de prendre le temps nécessaire afin d'agiter suffisamment la peinture. Si l'on ne procède pas à une bonne homogénéisation, on risque de ne pas retrouver les performance, la tenue et la résistance du revêtement.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : mélanger la peinture avec un mélangeur

 

8 - Peindre avec un primaire protecteur, phosphatant, époxy ou universel

Primaire phosphatantPeindre avec un primaire protecteur , phosphatant, époxy ou universel en sous couche permet d'obtenir un système antirouille performant. Ils sont plus particulièrement préconisés lorsque les conditions ambiantes sont sévères comme les climats maritimes, industriels ou tropicaux.

Le primaire phosphatant doit s'employer en couche très mince sans essayer de garnir la surface en une seule passe. Il est important de le laisser sécher suffisamment longtemps avant de refaire un passage supplémentaire pour ne pas bloquer du solvant indésirable.

La pièce peut présenter quelques petits défauts d'aspérités après une couche de primaire époxy métal. Il est recommandé alors de la poncer avec un abrasif à gros grains afin d'éliminer les gros reliefs. Si ces reliefs sont plus petits, il suffit d'utiliser un abrasif a grains fins.

Il ne faut pas négliger de bien éliminer les particules résiduelles de ponçage avant de peindre. Il ne reste alors plus qu'à repasser une fine couche de primaire universel afin d'obtenir la surface la plus lisse possible. Il est conseillé d'égrener autant de fois que nécessaire avant de réaliser un nuage de peinture pour terminer.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : peindre avec un primaire en sous couche

 

9 - Peindre avec une peinture industrielle, fer forgé ou portail fer

Peinture fer forgéPeindre avec une peinture industrielle, une peinture fer forgé ou une peinture portail fer, protège efficacement de la corrosion lorsque le milieu est agressif ou corrosif. Il conseillé de l'utiliser en 1 ou 2 couche épaisses avec un minimum de dilution afin d'isoler correctement le métal de l'extérieur.

Il est recommandé d'employer la peinture à la brosse, au pinceau ou au rouleau sans la diluer. Il est aussi possible de l'utiliser au pistolet pneumatique, pression, gravité ou airless avec une dilution comprise entre 5 et 10 % de diluant synthétique pour travailler plus rapidement.

Il faut toujours peindre de la manière la plus régulière possible en veillant à bien croiser les différentes passes. La couche doit être bien homogène sans trop charger ou tirer la peinture. Il faut insister sur les angles, les creux ou les coins afin de ne pas laisser de parties sans protection.

Il est impératif de toujours bien laisser sécher la peinture avant d'envisager de la recouvrir. Il est alors possible d'appliquer une couche supplémentaire lorsque le métal est situé dans une ambiance montagneuse, industrielle ou maritime. C'est important si l'on souhaite lui apporter une meilleure tenue à long terme.

Lire la fiche conseil pour en savoir plus : peindre au pinceau, peindre au rouleau peinture, peindre au pistolet à peinture, nettoyage matériel peinture

 

10 - Consulter la gamme primaire métal

Afin de mieux répondre aux différentes questions que vous vous posez pour une meilleure utilisation de nos différents produits, Métaltop vous apporte pleins de bons conseils très utiles que vous pouvez facilement retrouver sur nos fiches conseils.

N'hésiter surtout pas à consulter notre gamme complète sur notre page primaire métal pour préparer, traiter, protéger et décorer tous vos métaux ferreux ou non ferreux aussi bien en intérieur qu'en extérieur...