Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Remplacer un minium de plomb par l'antirouille gris

Remplacer minium plomb

Remplacer un minium de plomb

Remplacer un minium de plomb par l'antirouille gris, ne pose aucun problème particulier. Auparavant, il était courant d'employer une sous couche orange vif connue sous le nom de minium de plomb. Elle permettait de protéger le métal lorsque les progrès techniques dans le domaine de la peinture n'était pas aussi avancés qu'aujourd'hui.

Un minium de plomb orange était autrefois une peinture formulée sur une base de plomb. La peinture au plomb était constituée de solvants et de plomb. Ce métal est fortement toxique et il est suspecté d'être cancérigène. Il peut même entraîner une maladie grave que l'on nomme le saturnisme.

Le minium de plomb a totalement disparu des magasins en 1993. Il représente un véritable problème de santé publique encore aujourd'hui. Il reste dangereux pour la santé même lorsque l'on est contaminé à faible dose. Il est présent le plus souvent dans des bâtiments anciens. En effet, Il est souvent masqué par des couches de peintures plus modernes.

En France, la teneur maximum en plomb est fixée à 100 μg/l dans le sang. Ce qui a entraîné l'interdiction d'utilisation du minium de plomb pour éviter de nouveau cas de saturnisme. L'intoxication au plomb est totalement irréversible pour les hommes comme pour les animaux. Elle est surtout grave chez les enfants en bas âge, les personnes âgées ou les femmes enceintes.

Depuis l'interdiction totale du minium de plomb due au plomb contenu dans sa formule, on les a remplacé par de nouvelles peintures moins dangereuses pour la santé. Ce primaire antirouille gris n'a pas d'éléments toxiques contrairement à l'ancienne formule au plomb. Les performances sont préservées avec une peinture de conception beaucoup plus moderne pour une meilleure tenue dans la durée.

 

 

⇨ Préparer le métal

Préparer le métal avant d'utiliser l'antirouille gris, est primordial si l'on veut avoir un bon accrochage. On doit impérativement peindre sur un support sain, propre et sec.

1 - Rendre le support propre : il est important de bien veiller que le support soit sain, propre et sec. Il faut que la surface soit bien débarrassée de toutes les matières non adhérentes afin de retrouver un bon pouvoir d'accrochage. Cette préparation préalable est importante car elle assure la bonne adhérence du film de protection par la suite.

2 - Egrener le métal : il est recommandé d'utiliser un abrasif fin comme la laine d'acier n° 000  pour préparer la surface. Elle doit être utilisée en réalisant des mouvements circulaires le plus réguliers possibles. Elle permet de rayer le métal afin d'apporter une meilleure accroche de la surface. l'adhérence de la peinture est ensuite beaucoup plus facile.

3 - Dégraisser le métal : il faut dégraisser soigneusement le support avec le solvant de nettoyage jusqu'à obtenir un métal suffisamment propre pour être traité. Il est important de nettoyer soigneusement le support avec un chiffon imbibé de solvant. Le chiffon doit être changé souvent pour ne pas étaler inutilement les graisses sur l'ensemble de la surface.

 

 

⇨ Peindre avec l'antirouille gris

Peindre le métal avec l'antirouille gris, permet de créer des conditions d’accroche favorables pour le recouvrir par une peinture de finition approprié par la suite.

1 - Conditions météorologiques : les conditions de température, de soleil, de froid, de gel, de pluie ou d'humidité doivent être correctement prises en compte si l'on veut obtenir un bon résultat. Il est donc fortement recommandé d'effectuer ces travaux de mise en peinture par beau temps et sans courant d'air de préférence.

2 - Appliquer la peinture : elle peut s'utiliser avec un pistolet pression, un pinceau, une brosse plate peinture, un rouleau muni d'un manchon laqueur ou même d'un mini rouleau selon la configuration de la pièce à peindre. Elle s'applique de façon uniforme en évitant toutes surcharges préjudiciables à la bonne tenue de la peinture.

3 - Insister sur les angles : il est indispensable de bien insister sur les angles et les reliefs pour ne pas laisser de zones fragiles sans aucune protection. Il est conseillé d'appliquer une couche suffisamment épaisse pour une meilleure tenue. Il est possible de passer une deuxième ou une troisième couche s’il s’agit d’un élément destiné à l'extérieur.

 

Gamme primaire antirouille

Gamme primaire antirouille

Conseil

Conseil primaire antirouille

Blog primaire antirouille

Blog primaire antirouille

Info primaire antirouille

Info primaire antirouille