Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Comment peindre des parpaings avec la peinture façade ?

Peindre parpaings

Comment peindre des parpaings avec la peinture façade ?

En fonction des matériaux, il faut utiliser des peintures appropriées, qui vont permettre d’obtenir une bonne couvrance et de réaliser les travaux dans les meilleures conditions. Et cela est particulièrement vrai avec les parpaings constitués à base de ciment et de sable les rendants particulièrement poreux et absorbants. Si vous souhaitez peindre ou repeindre un mur en parpaing dans votre maison ou votre jardin, les conseils suivants vous seront d’une grande utilité ! En respectant chaque étape et en vous munissant des accessoires de peinture adéquates, vous n’aurez pas besoin de demander de devis à un professionnel et vous ferez de réelles économies sur le prix de vos travaux de peinture et de déco.

Conseils et astuces pour peindre des parpaings

Pour peindre un mur parpaing, la technique recommandée est d’utiliser la peinture façade. Cette peinture murale satinée s'applique directement sur des parpaings neufs ou bruts sans enduit, à l'intérieur comme à l'extérieur. Elle est spécialement conçue pour répondre aux exigences de ce matériau très difficile à peindre, à cause de sa surface granuleuse et poreuse, comme c’est le cas lorsque l’on souhaite peindre un sol béton par exemple. Garnissante et opacifiante, elle permet de ne pas avoir à appliquer trop de couches successives et de couvrir les parpaings et les joints.

Pour un mur qui se trouve à l’extérieur (maison, muret ou cloison dans le jardin, etc.), il est judicieux de choisir une peinture spéciale façade. Elle va résister davantage aux pluies, aux orages ou aux intempéries. En revanche, nous vous conseillons d’opter pour un pot de peinture parpaing qui est mieux adaptée à un usage intérieur lorsqu’il s’agit d’un mur de garage, de buanderie ou d'atelier de bricolage par exemple. Cette dernière est une formulée à base d’une résine acrylique, dite « peinture à l’eau » et présente un aspect velours. La peinture parpaing est extrêmement résistante et couvrante tout comme la peinture façade mais à comme avantage d’être inodore. La peinture parpaing acrylique sera également parfaitement adaptée en sous sol ou au sein d'un garage grâce à son taux de COV très inférieur à une peinture au solvant. Nos peintures pargaings solvantées ou acryliques offriront, toutes les deux, une excellente résistance en intérieur comme en extérieur.

Que vous optiez pour une formulation au solvant ou acrylique, il est vivement conseillé d'utiliser une sous-couche d'impression au préalable pour saturer les parpaings afin de mieux les recouvrir. Elle permet de masquer d'éventuelles tâches, traces, marques ou autres imperfections du fond. Elle assure une préparation homogène du mur avant la mise en peinture. Les murs absorbent ainsi moins la peinture de couleur par la suite, pour un rendu plus esthétique.

⇨ L’étape préalable de préparation des parpaings

Bien préparer préparer les murs avant de peindre avec la peinture façade, est une étape particulièrement importante de ces travaux. Il faut travailler sur un support parfaitement propre si l'on veut réaliser une bonne mise en peinture du mur.

1 - Nettoyer la surface : il est primordial de commencer par nettoyer soigneusement les parpaings avec le nettoyant façade pour éliminer les souillures indésirables. Il est conseillé de frotter les taches les plus importantes avec une brosse pour plus d'efficacité. Il ne faut surtout pas oublier de rincer soigneusement à l'eau claire afin d'éliminer toutes traces résiduelles de détergent.

2 - Traiter les fissures : il faut toujours démarrer en traitant au préalable les fissures, les trous, les creux ou les lézardes. Elles apparaissent généralement à cause des variations inévitables de la construction au fil du temps. Il est alors conseillé d'enduire et de lisser avec un mortier (mélange de sable et de chaux ou de ciment), un mastic ou un enduit de réparation. Il doit suivre les mouvements du support sans se fissurer.

3 - Poncer les aspérités : il est possible de faire disparaître de légers défauts d'aspérités par un simple ponçage manuel avec un abrasif adéquat. On peut aussi utiliser une meuleuse munie d'un disque lamelles lorsque les surfaces sont plus grandes. Il est particulièrement bien adapté lorsque l'on veut enlever beaucoup de matière grâce à une technologie bien maîtrisée.

⇨ L’application de l'impression opacifiante en guise de primaire

Peindre des parpaings avec l'impression opacifiante, permet de réduire la consommation de la peinture de finition qui va les recouvrir. Elle permet d'éviter au matériau de trop absorber la peinture par la suite.

1 - Conditions de température : il est recommandé de peindre à une température clémente. La peinture sèche très lentement en dessous de 15 °C. Par contre, elle ne sèche plus du tout en dessous de 5 °C. Nos astuces ? : Il faut donc éviter de peindre lorsque les températures sont en dessous de 5 °C ou au dessus de 30 °C, si vous voulez une tenue optimale du revêtement sur le mur.

2 - Mélanger la peinture : la peinture doit être mélangée très soigneusement avec un mélangeur à peinture approprié avant toute utilisation. En effet, il faut impérativement remettre en suspension les matières qui sont prises en masse lors du stockage dans le pot. C'est important si l'on veut retrouver toute la qualité de la peinture telle qu'elle est à l'origine et obtenir un résultat net et propre.

3 - Appliquer l'impression : il faut commencer par appliquer l'impression en couche fine. Il ne faut pas chercher à tout prix à couvrir la totalité du support en une seule passe. Il est important d’éviter au maximum de repasser aux mêmes endroits. L'objectif est d’éviter les surépaisseurs de peinture qui peuvent être particulièrement visibles par la suite.

⇨ L’application de la peinture pour mur en parpaing

Peindre ou repeindre des parpaings avec la peinture façade, permet d'éviter que la granulométrie du béton reste encore visible. Elle couvre facilement la rugosité du parpaing afin d'uniformiser l'ensemble de la surface et de bénéficier d’un résultat qualitatif. Après avoir choisi la couleur qu’il vous faut parmi 180 peintures disponibles, vous pourrez débuter vos travaux de déco avec la peinture de finition.

1 - Diluer la peinture : il est important de diluer légèrement la peinture avec le diluant synthétique si elle est trop épaisse. Elle va pénétrer plus facilement dans les différents interstices du support. Il est conseillé d'appliquer une deuxième ou une troisième couche sans aucune dilution pour obtenir un aspect encore plus fini, plus lisse et plus régulier de la surface.

2 - Appliquer la peinture :la technique à privilégier est celle de l’application avec un rouleau muni d'un Manchon poils longs pour plus de rapidité. Une Brosse pouce peinture ou une brosse réchampir peinture permet de travailler les parties difficilement accessibles et les joints. Il est également possible d'opter pour un pistolet pression lorsque les surfaces à couvrir sont plus grandes.

3 - Laisser bien sécher : il est important de laisser sécher correctement le film avant de le recouvrir par une deuxième ou une troisième couche de peinture. En effet, il faut prendre le temps de bien la laisser sécher afin d'éviter un risque de détrempe lors du recouvrement. Il ne faut surtout pas prendre le risque d'emprisonner du solvant entre les deux couches de peinture.

? Conseil
04 70 28 93 05