Peindre des parpaings avec la peinture façade

Peindre parpaings

Peindre des parpaings

Peindre des parpaings avec la peinture façade, reste une très bonne solution. La peinture peut s'appliquer directement sur des parpaings neufs ou bruts à l'intérieur comme à l'extérieur. Le parpaing est un matériau que l'on trouve couramment dans le bâtiment mais il est nécessaire d'utiliser une finition pour un aspect plus d'esthétique.

Les parpaings sont fabriqués à base de ciment et de sable. Ils restent donc particulièrement poreux et absorbant. Sa surface granuleuse le rend très difficile à peindre. Il faut donc choisir une peinture très garnissante. Elle doit être suffisamment opacifiante pour ne pas être obligé d'appliquer trop de couches successives.

Il faut mieux choisir une peinture façade pour un mur qui se trouve à l'extérieur. Elle va résister davantage aux pluies, aux orages ou aux intempéries. Par contre, il faut opter pour une peinture mur intérieur qui est mieux adaptée à un usage intérieur pour un mur de garage, de buanderie ou d'atelier par exemple.

Cependant, il est vivement conseillé d'utiliser une sous couche d'impression pour saturer les parpaings afin de mieux les recouvrir. Elle permet de masquer d'éventuelles tâches, traces, marques ou autres imperfections du fond. Elle assure une préparation homogène de la surface avant la mise en peinture avec une finition adaptée. Les parpaings absorbent ainsi moins la peinture de finition par la suite.

 

 

⇨ Préparer des parpaings

Préparer des parpaings avant de peindre avec la peinture façade, reste une étape particulièrement importante. Il faut travailler sur un support parfaitement propre si l'on veut réaliser une bonne mise en peinture.

1 - Nettoyer la surface : il est primordial de commencer par nettoyer soigneusement les parpaings avec le nettoyant façade pour éliminer les souillures indésirables. Il est conseillé de frotter les taches les plus importantes avec une brosse pour plus d'efficacité. Il ne faut surtout pas oublier de rincer soigneusement à l'eau claire afin d'éliminer toutes traces résiduelles de détergent.

2 - Traiter les fissures : il faut toujours démarrer en traitant au préalable les fissures, les trous, les creux ou les lézardes. Elles apparaissent généralement à cause des variations inévitables de la construction au fil du temps. Il est alors conseillé d'utiliser un mortier, un mastic ou un enduit de réparation. Il doit suivre les mouvements du support sans se fissurer.

3 - Poncer les aspérités : il est possible de faire disparaître de légers défauts d'aspérités par un simple ponçage manuel avec un abrasif adéquat. On peut aussi utiliser une meuleuse munie d'un disque lamelles lorsque les surfaces sont plus grandes. Il est particulièrement bien adapté lorsque l'on veut enlever beaucoup de matière grâce à une technologie bien maîtrisée.

 

 

⇨ Peindre avec l'impression opacifiante

Peindre des parpaings avec l'impression opacifiante, permet de réduire la consommation de la peinture de finition qui va les recouvrir. Elle permet d'éviter au matériau de trop absorber la peinture par la suite.

1 - Conditions de température : il est recommandé de peindre à une température clémente. La peinture sèche très lentement en dessous de 15 °C. Par contre, elle ne sèche plus du tout en dessous de 5 °C. Il faut donc éviter de peindre lorsque les températures sont en dessous de 5 °C ou au dessus de 30 °C si l'on ne veut pas avoir de désordres dans la tenue du revêtement.

2 - Mélanger la peinture : la peinture doit être mélangée très soigneusement avec un mélangeur à peinture approprié avant toute utilisation. En effet, il faut impérativement remettre en suspension les matières qui sont prises en masse lors du stockage. C'est important si l'on veut retrouver toute la qualité de la peinture telle qu'elle est à l'origine.

3 - Appliquer l'impression : il faut commencer par appliquer l'impression en couche très fine. Il ne faut pas vouloir absolument couvrir la totalité de la surface en un seul passage. Il est important d’éviter au maximum de repasser aux mêmes endroits. L'objectif est d’éviter les surépaisseurs de peinture qui peuvent être particulièrement visibles par la suite.

 

 

⇨ Peindre avec la peinture façade

Peindre des parpaings avec la peinture façade, permet d'éviter que la granulométrie de la surface reste encore visible. Elle couvre facilement la rugosité du parpaing afin d'uniformiser l'ensemble de la surface.

1 - Diluer la peinture : il est important de diluer légèrement la peinture avec le diluant synthétique si elle est trop épaisse. Elle va pénétrer ainsi plus facilement dans les différents interstices du support. Il est conseillé d'appliquer une deuxième ou une troisième couche sans aucune dilution pour obtenir un aspect encore plus fini, plus lisse et plus régulier de la surface.

2 - Appliquer la peinture : il est plus judicieux d'employer un rouleau muni d'un manchon ravalement pour plus de rapidité. Une brosse pouce peinture ou une brosse réchampir peinture permet de travailler les parties difficilement accessibles. Il est également possible d'opter pour un pistolet pression lorsque les surfaces à couvrir sont plus grandes.

3 - Laisser bien sécher : il est important de laisser sécher correctement le film avant de la recouvrir par une deuxième ou une troisième couche de peinture. Il faut prendre le temps de bien la laisser sécher afin d'éviter un risque de détrempe lors du recouvrement. Il ne faut surtout pas prendre le risque d'emprisonner du solvant entre les deux couches de peinture.

 

Gamme peinture mur extérieur

Gamme peinture mur extérieur

Conseil peinture mur   extérieur

Conseil peinture mur extérieur

Blog peinture mur extérieur

Blog peinture mur extérieur

Info peinture mur extérieur

Info peinture mur extérieur