Evolution des étiquettes de matières dangereuses

Etiquettes matières dangereuses

Evolution des étiquettes de matières dangereuses

L'évolution des étiquettes de matières dangereuses ne passe pas inaperçue. Le carré orange est supprimé sur les emballages des substances chimiques. Ces pictogrammes ont quitté le mélange des substances qui sont composés de produits qui possèdent au minimum 2 matières différentes.

Les étiquettes de danger sont généralement des logos conventionnels qui sont conçus pour signaler les matières qui peuvent être dangereuses. L'usage d'un pictogramme doit respecter les normes internationales. La couleur du logo, le fond de l'étiquette, le cadre et les différentes recommandations sont bien spécifiques selon chaque type de risque.

Un nouvel étiquetage est proposé sur le mélange des substances chimiques. Il est très présents dans le domaine des peintures, des vernis, des lasures, des nettoyants ou des revêtements. Tout le monde est concerné par cette évolution des étiquettes des matières dangereuses.

Elle concerne les vernis, les peintures, les lasures, les cires, les huiles, les diluants ou les détergents. Un nombre important de produits est visé par ce changement d’étiquettes. L’utilisateur trouve dorénavant un carré rouge qui est incliné sur un fond blanc à la place du carré orange.

Les pictogrammes à l’intérieur de ces losanges rouges, avertissent du risque d’explosion, d’incendie, d’inflammation, d’empoisonnement, de surpression, de corrosion, d’atteinte à la santé, d’atteinte à un organe vital, de la couche d’ozone ou de la pollution. Il sont prévus pour mettre en garde un utilisateur du danger de chaque produit afin qu'il prenne les précautions qui sont nécessaires.

 

Blog actualités

Blog actualités