Définition d'une peinture à l'eau

Peinture à l'eau

Peinture eau : appelée encore phase aqueuse grâce à un solvant principalement constitué d'eau. On la fabrique généralement avec une résine acrylique, vinylique ou alkyde. Sa formule à base d'eau permet ainsi une application sans odeur. De plus, le matériel d’application se nettoie simplement à l'eau sans aucun solvant dangereux.

La pression environnementale développe de plus en plus l’usage de ces peintures écologiques. En effet, l’utilisation de l’eau les rend naturellement inodores, ininflammables et peu toxiques. On préserve ainsi d’avantage la nature, la santé et la sécurité des utilisateurs. Elles demeurent ainsi moins toxiques que leurs homologues aux solvants.

Une peinture à l’eau contient généralement plus de 80 % d’eau dans sa constitution. Cependant, elle peut aussi contenir d’autres solvants plus nocifs. En effet, on utilise aussi des agents de coalescence, des cosolvants, des hydrocarbures ou des alcools pour accélérer le séchage du film de peinture.

Une peinture en phase aqueuse peut entraîner des risques pour la santé même si l’eau reste sans danger par nature. Les solvants et les cosolvants jouent un rôle important dans la tension de surface d’un film de peinture. Ils évitent à la peinture d’avoir des cordages, des gouttes ou des coulures. Cependant, ils demeurent les principaux responsables de la dangerosité de ce type de revêtement considéré comme parfaitement écologique.

 

Vocabulaire peintures

Vocabulaire peintures

 

? Conseil
04 70 28 93 05