Définition de la moisissure sur une peinture

Moisissure peinture

Moisissure peinture : altération provoquée par le développement de spores, de champignons ou autres thallophytes en ambiance favorable. Ces moisissures sont ainsi susceptibles de trouver un aliment dans les différents constituants de la peinture. Ces moisissures se traduisent alors par des altérations de la couleur. On retrouve alors des taches, des noircissements, des verdissages ou des mouchetures.

On appelle encore les moisissures sous le terme d'encrassement biologique. Elles n’apparaissent en général que sur des feuils exposés à des atmosphères humides et chaudes de plus de 25 °C. L’abri de la lumière directe reste favorable à leur prolifération. Ce sont des manifestations secondaires de la véritable altération de la peinture. En effet, le revêtement se détériore petit à petit en fonction du milieu ambiant.

Il suffit d'un milieu chaud, humide et mal ventilé pour offrir aux moisissures des conditions favorables à leur développement. Elles ont la possibilité de se disséminer très rapidement. Elles entraînent alors des effets nuisibles pour la santé. Les fuites, les ruissellements et les infiltrations d'eau sont des facteurs aggravants. En effet, ils favorisent la prolifération de la moisissure à l'intérieur des bâtiments.

 

Vocabulaire peintures

Vocabulaire peintures

 

? Conseil
04 70 28 93 05