Définition de la microporosité d'une peinture

Microporosité d'une peinture

Microporosité peinture : caractéristique permettant à un film d’être imperméable à l'eau mais perméable aux condensations. Il laisse respirer le support afin d’évacuer correctement l’humidité interne. Ce type de revêtement est conçu pour s’appliquer sur des murs, des façades, des boiseries ou autres supports poreux.

Une peinture microporeuse protège un support de la pluie, des averses et des intempéries sans l’empêcher de respirer. Elle possède donc la faculté d’évacuer l’humidité interne lorsque la structure est gorgée d’humidité. Si ces vapeurs d’eau ne peuvent s’échapper, le matériau finit par noircir, moisir ou pourrir.

La microporosité d’une peinture permet de garantir un bon échange à travers la structure du matériau. En effet, l’air intérieur d’une habitation est généralement très humide. Cette humidité passe principalement par la VMC, mais aussi par les murs. Ils doivent donc rester suffisamment poreux pour permettre une bonne évacuation.

La microporosité permet donc de répondre à la problématique posée par une peinture trop étanche. Si un revêtement bloque l’eau, elle va s’accumuler sous le film de peinture. Le feuil va alors inévitablement cloquer car il ne peut résister à une telle pression. Il va se fragiliser avant de perdre son adhérence. De plus, le revêtement apporte généralement une souplesse bien adaptée afin de mieux résister à la déformation du matériau.

 

Vocabulaire peintures

Vocabulaire peintures

 

? Conseil
04 70 28 93 05