Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Peindre avec primaire métal, fer, acier ou galva

Fiches conseils peintures Métaltop :

conserver une peintureconserver un pinceaux, disque abrasif, électrode soudure, matériel d'application, matériel sécurité, ménager, nettoyage matériel peinture, peindre au pinceau, peindre au pistolet, peindre au rouleau, peinture antirouille, peinture fer, peinture mur extérieur, peinture mur intérieurpeinture sol, préparation, primaire antirouille, primaire métal ...

 

Avant d’entamer tous travaux de finition, il est fortement conseillé d’appliquer un primaire protecteur afin de protéger correctement sa surface métallique, métal, fer, acier ou galvanisé. Si cette étape reste bien souvent négligée, elle n’en reste pas moins primordiale.

Effectivement, c'est la première couche de peinture à être en contact direct avec le support avant de réaliser la finition. Différente d’une simple peinture diluée, ce primaire fer offre de nombreux avantages allant de la bonne accroche à la longévité du revêtement final.

 

1 - Choisir son primaire fer, époxy métal, phosphatant ou acier galvanisé

Primaire epoxy métalIl existe plusieurs types de primaires fer, dont chacun est réservé à une utilité propre. Selon sa composition, un apprêt peut convenir pour un projet et non pour un autre. Il faut donc s'assurer de choisir correctement l'impression adéquat, en rapport à l'usage que l'on va en faire. Cette sous couche importe d'autant plus, lorsqu'il s'agit d'une pièce métallique neuve à peindre.

Pour obtenir un résultat de qualité, il est fortement recommandé d'appliquer un primaire epoxy métal avant de recouvrir par une peinture de finition. Cette sous couche d'accroche permet de résister aux atmosphères industrielles et marines agressives, au contact avec de l’eau salée et aux produits chimiques corrosifs. Elle favorise également fortement l'adhérence et la tenue de la couche de finition à venir.

Aussi, Vous pouvez opter pour un primaire phosphatant de qualité qui convient à votre surface. Ce primaire réactif apporte une très haute résistance face à l'oxydation et passive définitivement le métal. Il forme une base durable qui empêche la peinture de finition de se fissurer ou de s'écailler dans la durée.

Certains métaux non ferreux ne peuvent recevoir en direct une peinture décorative de finition sans sous couche préalable. Ils sont difficiles à recouvrir sans perte d'adhérence, comme le galvanisé, aluminium, zinc ou inox. L’utilisation d’un primaire acier galvanisé devient indispensable pour créer une couche d’accroche sur le support avant d’appliquer la peinture définitive.

 

2 - Respecter les conditions météorologiques avant de peindre avec une peinture fer

Peinture ferAvant de peindre, il faut surveiller que la température extérieure se situe entre 10 °C et 30 °C. L'humidité ambiante et de surface ne doit pas être trop excessive pour ne pas provoquer de dégradations ou de décollements par la suite. Il faut respecter un délais de séchage suffisant afin que la condensation résiduelle sur votre support s'évacue naturellement et définitivement.

On doit éviter d'appliquer la peinture par soleil intensif ou par grand froid pour ne pas perturber le séchage et l'accrochage de la peinture sur son support. De même, il faut fuir les courants d'air ou les temps trop humides qui sont préjudiciables à la bonne tenue de la peinture.

Un temps sain, sec, sans humidité et sans vent est absolument nécessaire pour mener à bien ce type de travaux de peinture. C'est seulement avec de bonnes conditions, que vous avez la garantie de pouvoir réaliser une mise en peinture de qualité.

C'est seulement après avoir bien respecté ces facteurs météorologiques d'usage, que vous pouvez envisager de recouvrir votre surface par une peinture fer dans des conditions optimum d'application pour bien protéger dans la durée votre capital métallique des dégradations quotidiennes.

 

3 - Dégraisser avec un dégraissant industriel, détergent industriel ou un solvant de nettoyage

Dégraissant industrielLorsque votre métal est neuf et sans aucune trace de rouille, vous pouvez juste vous contenter de bien le dégraisser avec un détergent alcalin classique comme le dégraissant industriel avant mise en peinture. Ce nettoyant de haute qualité est faiblement moussant pour une utilisation manuelle ou en machine haute pression.

Diluer ce détergent industriel à l’eau chaude ou tiède pour rendre le produit de dégraissage plus actif. Frotter à la brosse lors de l’utilisation du détergent pour en augmenter l’efficacité. Laisser agir 15 à 20 mn avant d’effectuer un rinçage abondant et soigné à la machine haute pression. Ne surtout pas oublier de bien rincer et d'attendre que la surface soit bien sèche avant toute application de peinture.

Vous pouvez, aussi, dégraisser soigneusement le support au chiffon avec un solvant adapté. Un solvant de nettoyage est très facile à utiliser pour éliminer tous types de dépôts graisseux, huiles, cambouis ou autres souillures sur les pièces métalliques. Cependant, Il faut changer très souvent de chiffon pour ne pas étaler inutilement les graisses sur l'ensemble de la surface à nettoyer.

 

4 - Décaper la peinture mécaniquement ou avec un décapant gel ou peinture

Décapant peintureAvant de commencer vos travaux de peinture, il faut éliminer les anciennes peintures non adhérentes à l’aide d’une brosse métallique. Toutes les écailles et les résidus secs doivent disparaître pour faciliter la pose de la nouvelle peinture qui doit pouvoir s'accrocher sur une base saine. Pour vous faciliter le travail de préparation, vous pouvez utiliser une ponceuse.

Pour terminer, égrenez votre métal avec un abrasif fin comme de la laine d’acier, par exemple. Puis, débarrassez la poussière à l’aide d’une brosse souple ou d'un aspirateur pour obtenir une surface parfaitement propre, apte à l'application d'une peinture.

Vous pouvez aussi utiliser un décapant gel qui élimine efficacement les anciennes couches de peinture mono composant telles glycérophtaliques, alkydes, vinyliques ou acryliques. Ce décapant peinture agit sans jamais attaquer les surfaces, ni détériorer les supports même fragiles.

Lors d'un décapage chimique, scarifier superficiellement la surface si le nombre de couches à éliminer est trop important. Appliquer le produit à la brosse ou à la spatule en 2 à 3 couches épaisses au minimum. Laissez agir le décapant de 30 à 60 mn selon le nombre de couche à décaper. Eliminer les résidus ramollis avec une spatule ou un grattoir avant de bien rincer la surface à l’eau très chaude.

 

5 - Éliminer la rouille mécaniquement, avec un dérouillant phosphatant ou métal

Dérouillant phosphatantLe dérouillage mécanique consiste à enlever manuellement l'oxydation qui s'est formée sur votre métal par brossage ou ponçage. Vous pouvez utiliser une brosse métallique à condition de frotter vigoureusement votre surface ou une brosse rotative à fixer sur une perceuse ou une meuleuse.

Les plateaux de ponçage et les limes électriques donnent aussi de très bons résultats. Pour traiter les surfaces arrondies ou les petits éléments, optez pour de l'abrasif en feuille ou en rouleau pour un décapage plus soigneux.

le dérouillage chimique avec le dérouillant phosphatant, permet de remettre le métal à nu, comme à l'origine, sans jamais attaquer le fer. Enlever tout d'abord, les particules les plus grossières à la brosse métallique avant toute utilisation d'un dérouillant chimique.

Appliquer ce dérouillant métal au pinceau ou en pulvérisation en insistant sur les parties les plus oxydées. Dans le cas de petites pièces métalliques, tremper-les directement dans le dérouillant et attendre 1 à 2 heures avant de bien les rincer. Laisser toujours bien sécher, avant d'appliquer une peinture ou un vernis de protection pour le métal.

 

6 - Homogénéiser très soigneusement la peinture avec un mélangeur à peinture ou un agitateur mécanique

Mélangeur peintureHomogénéiser très soigneusement la peinture avec un mélangeur à peinture avant toute utilisation. Ce malaxeur pour peinture est facilement adaptable sur tous les types de perceuses pour brasser les pots de 5 ou 25 kg. En effet, il faut impérativement remettre en suspension la résine, les charges et les pigments qui sont pris en masse au stockage afin de retrouver toute la qualité de la peinture d'origine.

Une agitation manuelle n'est pas suffisante si l'on souhaite réaliser un bon mélange de l'ensemble des composants et retrouver la teinte d'origine de la peinture. Cette opération de mélange avec un agitateur mécanique est primordiale afin d'éviter tout écart de teinte et de profiter pleinement de la qualité de la peinture.

Très souvent, cette étape pourtant primordiale d'homogénéisation est baclée, mal réalisée ou même totalement oubliée par l'applicateur. le temps d'agitation doit être suffisant, pas moins de 5 à 10 mn, si l'on ne veut pas risquer un important préjudice dans l'adhérence, la tenue ou la qualité de la peinture par la suite.

 

7 - Utiliser un primaire protecteur, phosphatant, époxy métal, universel ou wash primaire

Primaire phosphatantL'idéal est d'utiliser un primaire protecteur en sous couche de manière à réaliser un bon système anticorrosion. Cette protection haut de gamme est préconisée dans tous les cas ou les conditions ambiantes sont extrêmement sévères telles les climats maritimes, tropicaux ou les vapeurs corrosives.

Le wash primaire doit s'appliquer en couche très fine sans trop vouloir couvrir en un seul passage. Il vaut mieux prendre le temps nécessaire pour bien laisser sécher ce primaire phosphatant avant de repasser une couche supplémentaire, que de surcharger et de faire de vilaines coulures pas très belles au final.

Si la pièce a quelques petits défauts de surface après une ou deux couches d'un primaire époxy métal, il suffit de poncer avec du papier de verre à grain 120 pour les gros défauts ou à grain 600 pour les petits défauts. Enlevez la poussière et repassez une fine couche de ce primaire universel jusqu'à l'obtention d'une surface lisse et propre. On peut recommencer, égrener avec un papier abrasif et repeindre jusqu'à l'obtention du résultat escompté.

 

8 - Appliquer une peinture fer forgé, portail fer ou industrielle

Peinture fer forgéUne peinture fer forgé ou une peinture portail fer empêche l'oxydation et protège efficacement de la rouille, en particulier en atmosphère corrosive. Il s'agit généralement de peinture en deux couches avec une très faible dilution. Vous pouvez utiliser un pistolet, un pinceau, un rouleau ou un mini-rouleau selon la surface et la configuration de la pièce.

Il est possible d'appliquer la peinture à la brosse sans aucune dilution en utilisation prêt à l'emploi. On peut aussi l'utiliser au pistolet airless à raison de 5 % de dilution avec le diluant adéquat. On peut encore, l'appliquer avec un pistolet pneumatique à raison de 10 % de dilution avec le diluant approprié.

Appliquez la peinture industrielle de façon uniforme en 2 couches en évitant toutes surcharges préjudiciables à la tenue. Insistez bien sur les angles, pour ne pas laisser de zones sans protection. Laissez bien sécher la peinture. Passez ensuite la deuxième couche s’il s’agit d’un élément destiné à l'extérieur. Si vous habitez en milieu maritime ou montagneux, travailler en trois couches épaisses.

 

Afin de mieux répondre aux différentes questions que vous vous posez pour une meilleure utilisation de nos différents produits, Métaltop vous apporte pleins de bons conseils très utiles que vous pouvez facilement retrouver sur nos fiches conseils.

N'hésiter surtout pas à consulter notre gamme complète sur notre page primaire métal pour préparer, traiter, protéger et décorer tous vos métaux ferreux ou non ferreux aussi bien en intérieur qu'en extérieur...