Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Comment égaliser un sol en béton ?

Egaliser sol béton

Petites fissures, revêtement irrégulier, léger dénivelé : voilà quelques problèmes que l’on peut rencontrer sur un sol en béton ancien ou mal réalisé, et qui peuvent rendre compliquée la pose d’un carrelage, d’une moquette ou d’un parquet en bois ou en PVC par exemple. Dans certains cas, on souhaite aussi simplement laisser le béton tel quel, mais obtenir un revêtement lisse et esthétique.

Plusieurs méthodes peuvent alors être employées pour les travaux de mise à niveau du sol, d’égalisation du revêtement et de traitement des imperfections. On vous aide à déterminer la technique adaptée à l’état du béton existant et on vous en dit plus sur les étapes à respecter pour appliquer une solution autolissante spéciale béton en rénovation.

Mettre à niveau un sol en béton : quelle technique choisir ?

Égaliser un sol irrégulier en béton avec l'autolissant sol, permet d'aplanir sans problème des trous de 1 à 2 mm sur une chape en béton. Il permet de recouvrir la surface d'une couche de résine de nivellement, de faible épaisseur, qui offre un rendu lisse et uniforme. Cette solution comble ainsi toutes les différences de niveaux rencontrées sur une dalle en ciment.

Des défauts de planéité comme des trous, des fissures ou des creux peuvent exister sur un sol en béton. il suffit alors de les boucher avec du ciment ou un mortier colle approprié pour rendre la surface plus lisse. Cependant, un sol peut présenter des défauts de planéité plus importants sur de très grandes surfaces.

Un ragréage s’impose alors pour retrouver une surface plus lisse, apte à recevoir une résine autolissante. En fonction du type de sol et de l’épaisseur à rattraper, vous pourrez opter pour différents produits : ragréage standard à base de mortier, ragréage fibré, granulés d’égalisation, etc. Une fois que le sol en béton est propre, sain, sec et sans inégalités, il est possible d'entamer la phase de mise en peinture. L'autolissant permet alors un masquage complet des aspérités en remettant parfaitement à niveau le sol après le ragréage.

La parfaite égalisation du sol par cette résine autolissante permet une finition soignée d'un très haut degré de brillance. Elle apporte une excellente résistance chimique et mécanique des sols pour une surface parfaitement saine. Elle est extrêmement résistante à l'abrasion, aux rayures, aux chocs et à l'usure. Elle permet d'avoir un entretien facile avec un simple détergent maison ou à acheter en magasin.

Comment égaliser un sol bétonné à l’aide de l’autolissant sol ?

Vous êtes prêt à vous engager dans des travaux de rénovation dans votre maison ou votre garage sans faire appel à un professionnel ? Voici donc, étape par étape, la procédure à suivre pour dire adieu aux irrégularités de votre chape, sans avoir à ragréer.

 

⇨ Préparer un sol en béton

Pour préparer un sol en béton avant de peindre avec l'autolissant sol, , il faut bien le laisser sécher avant de le dégraisser convenablement. Il ne faut surtout pas omettre de neutraliser soigneusement l'alcalinité du ciment.

1 - Laisser sécher le béton : il faut à tout prix attendre que le béton soit complètement sec et qu’il ait atteint sa dureté maximum. Il faut patienter 3 à 4 semaines minimum pour qu'une chape neuve soit suffisamment sèche pour être peinte. On prend le risque d'une mauvaise tenue de l'autolissant si ce délai n'est pas respecté correctement.

2 - Dégraisser le béton : il est recommandé d'employer un détergent alcalin, de type dégraissant sol si le support est trop gras. Il est préférable de le diluer à l’eau chaude pour encore améliorer son efficacité. Les taches peuvent être frottées avec une brosse pour les éliminer complètement. Il ne faut pas oublier de rincer soigneusement l'ensemble de la surface.

3 - Neutraliser l'alcalinité : il est primordial de se débarrasser de la laitance du ciment avec le neutralisant spécifiquement prévu à cet effet. Il permet de neutraliser cette alcalinité afin d'empêcher un manque d'adhérence ou un décollement du revêtement par la suite. Il permet d'ouvrir les pores de la dalle ou des plaques en béton pour permettre à l'autolissant de s'enraciner en profondeur dans le support minéral.

 

⇨ Peindre avec le primaire pour sols

Peindre un sol en béton avec le primaire sol, reste un préalable indispensable pour assurer un bon accrochage. Plusieurs étapes sont alors requises pour obtenir un résultat professionnel et durable.

1 - Contrôler l'humidité : il n'est pas possible d'appliquer une sous-couche lorsque le sol reste trop humide. Il faut impérativement faire un test auparavant afin de contrôler l'absence d'eau. Il est conseillé d'utiliser une feuille en plastique que l'on fixe sur le sol à l'aide d'un ruban adhésif. Le sol ne peut absolument pas être peint si le plastique est recouvert de gouttes d'eau.

2 - Appliquer le primaire : il va permettre d'apporter une véritable cohésion entre l'autolissant et le support minéral. Il s'utilise avec un rouleau équipé d'un manchon bicomposants, qui doit être emmanché sur un manche télescopique. Il s'applique toujours en une couche la plus fine possible. Il est important de recouvrir l'ensemble de la surface d’une épaisseur régulière.

3 - Laisser bien sécher : il faut laisser sécher convenablement le primaire avant d'appliquer la peinture de finition. Il ne faut surtout pas bloquer le solvant entre les deux couches de peinture. C’est pourquoi il est important de patienter suffisamment afin d'éviter une détrempe de la sous-couche lors du recouvrement. C’est une étape primordiale si l'on ne veut pas que l'autolissant se décolle par la suite.

 

⇨ Peindre avec l'autolissant sol

Peindre un sol en béton en mauvais état avec l'autolissant sol demande de respecter quelques précautions de base. Il faut le mélanger correctement, peindre à l'aide d'un rouleau et bien le laisser sécher avant de le solliciter.

1 - Mélanger la peinture : préparez soigneusement le produit, en mélangeant la résine de sol avec un mélangeur à peinture avant tout emploi. Il faut remettre correctement en suspension les différents composants qui sont pris en masse lors du stockage. L'homogénéisation est particulièrement importante, car elle permet de retrouver toute la qualité d'origine de la résine de sol.

2 - Peindre au rouleau : il s'applique avec un rouleau qui doit être muni d'un Manchon bicomposants à poil ras afin de résister à des solvants agressifs. Il est conseillé d'emmancher solidement le rouleau sur un manche télescopique prévu à cet effet. Cette manière d'appliquer la peinture permet de moins se fatiguer pour un travail d'application beaucoup plus rapide.

3 - Laisser bien sécher : il faut à tout prix patienter pendant un délai minimum de 24 à 48 heures pour solliciter faiblement le revêtement. Il est conseillé d'attendre au moins 1 à 2 semaines pour une sollicitation normale. Pendant le premier mois, il faut également éviter de mettre une charge lourde sur la résine de sol et attendre avant de poser un carrelage ou un parquet ou de repeindre le sol. En effet, le film reste encore relativement tendre pendant plusieurs semaines.

 

? Conseil
04 70 28 93 05