Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Promotions

Toutes les promotions

Sécuriser un sol mouillé avec la peinture antidérapante

sécuriser sol mouillé

Sécuriser un sol mouillé

Sécuriser un sol mouillé avec la peinture sol antidérapante, permet de diminuer sensiblement les risques de chute. Cette peinture antiglisse est un revêtement de sol extrêmement résistant dans laquelle des billes de polyéthylène sont finement imbriquées pour la rendre antidérapante.

Les glissades sont un fléau au quotidien aussi bien en entreprise qu'à titre privé. Les sols en ciment peuvent devenir très glissants, surtout lorsqu'ils sont mouillés. Effectivement, ils peuvent devenir dangereux à cause de l’eau, de déversements de produits chimiques ou encore à cause de fuites d’huile.

Lorsque un sol est mouillé, les risques peuvent être minimisés avec un bon revêtement antidérapant de qualité. Les problèmes de sécurité ne sont pas seulement à l'intérieur des locaux, mais aussi à l'extérieur. Les balcons, les terrasses, les terrains de sport, les tennis, les entrepôts sont autant de lieux dangereux parce qu'il sont trop glissants.

Il faut impérativement sécuriser ces lieux de façon adaptée à leur usage spécifique. Les parcs et les allées de voiture peuvent également être un cauchemar quand ils sont mouillés. Cette résine de sol a été conçue pour raviver les surfaces ternes en bitume, en béton ou en ciment. Elle réduit considérablement les risques de chutes ou d'accidents sur les surfaces trop humides.

 

 

⇨ Préparer un sol mouillé avant la peinture antidérapante

Pour préparer un sol mouillé avant de peindre avec la peinture antidérapante, il est important de ne pas négliger les différentes étapes suivantes pour un bon accrochage.

1 - Laisser sécher le béton : il faut impérativement attendre un séchage complet du béton qui peut ne pas être encore suffisamment sec. Une chape neuve a besoin de 3 à 4 semaines minimum de séchage avant d'être peinte. Si ce délais n'est pas respecté, on risque une mauvaise tenue de la peinture par la suite.

2 - Dégraisser le sol : s'il est est trop gras, il est conseillé d'utiliser un détergent alcalin comme le dégraissant sol. Il se dilue à l’eau chaude ou tiède pour augmenter son efficacité. Il est important de bien frotter les traces avec une brosse. Il ne faut surtout pas oublier de rincer soigneusement à l'eau claire.

3 - Neutraliser l'alcalinité : il est important d'éliminer les traces de laitance avec le neutralisant ciment sur les ciments neufs ou anciens. Il neutralise l’alcalinité du ciment afin d'éviter les risques de décollements du revêtement par la suite. Il ouvre les pores du béton afin de permettre au revêtement de s'enraciner en profondeur.

 

 

⇨ Peindre avec le primaire sol

Peindre un sol mouillé avec le primaire sol est un préalable obligatoire qu'il ne faut surtout pas zapper si l'on souhaite une mise en oeuvre réussie de la peinture.

1 - Contrôler l'humidité : il n'est pas possible de traiter lorsqu'un sol est trop humide. Il est impératif de faire un test au préalable pour contrôler l'absence d'humidité. Il faut fixer une feuille de plastique sur le sol avec du ruban adhésif. Si l'on constate que la feuille est couverte de gouttes d'eau, le sol ne peut pas être peint.

2 - Appliquer le primaire : il va permettre d'assurer l'adhésion de la peinture de finition sur le support. Il s'utilise à l'aide d'un rouleau muni d'un manchon bicomposants emmanché sur un manche télescopique. Il doit s'appliquer en couche fine sur l'ensemble de la surface le plus régulièrement possible.

3 - Laisser bien sécher : il est important de laisser sécher correctement la sous couche avant d'appliquer une peinture de finition. Il faut prendre le temps d'attendre afin d'éviter un risque de détrempe lors du recouvrement. Il ne faut surtout pas emprisonner du solvant entre les deux couches de peinture.

 

 

⇨ Peindre avec la peinture antidérapante

Peindre un sol mouillé avec la peinture antidérapante, demande un peu d'organisation afin de commencer par peindre à partir d'un mur et de finir au niveau de la porte pour sortir.

1 - Conditions de température : il est recommandé de peindre à une bonne température. La peinture sèche plus lentement en dessous de 15 °C. Par contre, elle ne sèche plus du tout en dessous de 5 °C. Il faut donc éviter de peindre lorsque les températures sont en dessous de 5 °C ou au dessus de 30 °C.

2 - Mélanger la peinture : l'étape pourtant primordiale d'homogénéisation est très souvent bâclée, mal réalisée ou même totalement oubliée. Le temps d'agitation avec un mélangeur doit être d'au moins de 5 à 10 minutes si l'on ne veut pas risquer un important préjudice dans l'adhérence ou la tenue de la peinture par la suite.

3 - Peindre au rouleau : il s'applique à l'aide d'un rouleau muni d'un manchon bicomposants à poil ras qui résiste aux solvants agressifs. Il est recommandé d'emmancher le rouleau sur un manche télescopique. Cette méthode de travail permet de moins se fatiguer et de travailler beaucoup plus vite.

 

 

Consulter la gamme peinture sol

Afin de mieux répondre aux différentes questions que vous vous posez pour une meilleure utilisation de notre peinture sol antidérapante, Métaltop vous apporte pleins de bons conseils très utiles pour réaliser avec succès tous vos travaux.

N'hésiter surtout pas à consulter notre gamme complète sur notre page peinture sol pour protéger et décorer tous vos sols ciments ou bétons aussi bien en intérieur qu'en extérieur.

Pour d'autres bons conseils ou astuces sur nos peintures sols, rejoignez nous dés maintenant sur notre Blog Métaltop peinture...