Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Promotions

Toutes les promotions

Lexique peinture bâtiment et industrie

Lexique peinture bâtiment et industrie

Comme dans tous les métiers, les fabricants de peinture utilisent un vocabulaire trop technique, pas toujours suffisamment accessible au non initiés. Pour cette raison, Métaltop vous propose un lexique des définitions les plus courantes pratiquées dans le domaine de la peinture bâtiment, de l'industrie ou de la métallerie.

Alors, n'hésitez surtout pas à consulter les définitions suivantes pour mieux comprendre le monde de la peinture professionnelle :

 

 

A ...

Abrasion peinture : résistance à l'usure d'un feuil de peinture ou de vernis après une action de frottement, de glissement ou de roulement. L'abrasion d'un film de peinture s'accompagne toujours d'une perte de matière sur le support. Lire la suite...

 

Absorption peinture : phénomène constaté lorsqu'une peinture est déposée sur un support plus ou moins poreux. La peinture disparaît donc plus ou moins dans le support. Afin d’éviter ce problème, il est nécessaire de bloquer les fonds par l'application d'une sous couche. Lire la suite...

 

Accrochage peinture : terme qui caractérise la solidité de l’assemblage de deux couches successives ou d’un film de peinture sur le support. L'accrochage est entièrement dépendant des forces d'adhérence qui lient un film, soit au film sous jacent, soit au support. Lire la suite...

 

Acrylique résine : résistance à l'usure d'un feuil de peinture ou de vernis après une action de frottement, de glissement ou de roulement. L'abrasion d'un film de peinture s'accompagne toujours d'une perte de matière sur le support. Lire la suite...

 

Adhérence peinture : ensemble des forces de liaisons qui s'exerce entre le film de peinture et son support ou entre 2 films de peinture. L'adhérence conditionne l'accrochage du film et donc sa résistance au décollement par arrachage, par pelage ou par écaillage. Lire la suite...

 

Adjuvants peinture : appelés encore additifs, ces substances incorporées à faibles doses améliorent certaines qualités des peintures. Aux principaux composants d’une peinture, liants, pigments, solvants, s’ajoutent en plus ou moins grande proportion une série d’adjuvants divers. Lire la suite...

 

Alcalin : caractère chimique d'un corps en présence d'eau, mesuré par le potentiel hydrogène (ph). Si le ph est de 7 à 14, le milieu devient de plus en plus alcalin ou basique. Si le ph est de 7 à 0, le milieu devient de plus en plus acide. Les milieux acides sont les ennemis des alcalins. Lire la suite...

 

Alimentaire peinture : peintures ou vernis appelés à être mis en contact avec les aliments, les boissons ou les matières premières destinées à leurs fabrications. Ce revêtement ne doit exercer aucune action préjudiciable, ni à leur conservation, ni à leur consommation. Lire la suite...

 

Alkyde résine : résine synthétique obtenue par la réaction chimique d'un acide gras, d'un polyalcools, d'une huile ou d'un polyacide. Les résines glycérophtalique, les résines alkydes uréthanes ou les alkydes silicones sont des cas particuliers pour les résines alkydes. Lire la suite...

 

Altération peinture : définit toute modification qui survient au niveau du film, de la structure, de la couleur ou de l'aspect. Cette altération du film est souvent superficielle et repose sur la perception colorée du feuil. Les altérations observées peuvent être uniformes ou non uniformes. Lire la suite...

 

Anticorrosion peinture : terme employé en général pour qualifier les techniques ou les procédés qui concernent la protection des matériaux métalliques contre la corrosion. C’est la propriété d’une peinture de protéger un matériau métallique des agressions du milieu qui l’entoure. Lire la suite...

 

Antifouling peinture : terme employé en général pour les techniques, procédés ou produits qui concernent les peintures marines antisalissures. Une peinture antifouling est un produit contenant des biocides destinés à empêcher les organismes aquatiques de se fixer. Lire la suite...

 

Antipeau agent : terme employé en général pour qualifier des adjuvants susceptibles de ralentir ou d'empêcher la formation de peaux dans les pots de peinture. Elles se forment généralement à la surfaces des produits, peintures, vernis ou lasures au contact de l'air. Lire la suite...

 

Antirouille peinture : terme employé en général pour qualifier les peintures anticorrosion susceptibles de protéger le fer ou les alliages ferrifères. Elle protège contre l’oxydation au contact du milieu ambiant. Elle possède un effet barrière sur les surfaces métalliques. Lire la suite...

 

Anticryptogamique agent : permet de protéger un support contre la prolifération des champignons. Il a des propriétés antifongique, biocide, fongicide et antimycosique. Il se présente en général sous la forme d'un liquide concentré à incorporer aux peintures. Lire la suite...

 

Apprêt peinture : appellation donnée à des peintures pour garnir les surfaces comportant de petites irrégularités. Cette sous couche permet de remplir les dépressions pour obtenir des supports lisses qui sont poncées si besoin. Lire la suite...

 

Antimousse agent : produit chimique utilisé pour réduire la formation de mousse dans un liquide. Ce sont des additifs techniques et parfois alimentaires. Les démoussants ou les antimousses sont à base de savons, de carboxylates, d’amides, de monoamides, d’esters phosphorique. Lire la suite...

 

Antistatique agent : permet de traiter les peintures, les vernis, les matériaux ou les surfaces dans le but de réduire ou d'éliminer l'accumulation d'électricité statique. Les agents antistatiques les plus communs sont basés sur des amines, des amides aliphatiques ou éthoxylés. Lire la suite...

 

Azurant agent : permet d'améliorer significativement la blancheur d'une peinture déjà blanche auparavant. Un agent azurant est une molécule qui absorbe les rayonnements ultraviolets. Elle réémet ensuite cette énergie par fluorescence entre le bleu-violet et le bleu-vert. Lire la suite...

 

 

B ...

Badigeon chaux : produit à base de lait de chaux ou de caséinate de calcium utilisé le plus souvent pour des travaux de peinturage grossier. La chaux se commercialise sous forme de pâte ou de poudre. Elle se caractérise par une granulométrie très fine et une blancheur immaculée. Lire la suite...

 

Bitumeux enduit : qualitatif pour caractériser les liants, les peintures ou les enduits dont la composition est constituée de bitumes, de brais ou de goudrons. Cette émulsion goudronnée, est employée pour l’imperméabilisation des parties extérieures ou l’étanchéité des toits. Lire la suite...

 

Bistre : dépôt, parfois incrustation, de noir de fumée sur les supports proches des lieux de chauffage comme les cheminées par exemple. Le bistre est une substance d'une couleur brun jaunâtre. Ce terme désigne une teinte utilisée à partir du Moyen Âge comme encre. Lire la suite...

 

Blanchiment peinture : altération de la couleur caractérisée par un net éclaircissement du film de peinture. Il peut se présenter aussi par plaques de teintes non uniformes. On peut trouver un manque d'hétérogénéité du feuil ou des conditions d’attaque extérieur fortes. Lire la suite...

 

Bouche pores : type particulier d’enduit, de peinture, de vernis ou de cire destiné à obstruer les pores des surfaces poreuses ou trop absorbantes. Ces peintures, ces vernis ou ces cires de natures variables sont chargés de pigments ou de charges dispersées. Lire la suite...

 

Bonne tenue peinture : se dit d'un revêtement de peinture qu'il possède une bonne tenue lorsqu'il ne présente ni cloquage, ni craquelage, ni écaillage, ni décollement, ni variation de teinte au delà de 5 % de la totalité de la surface de référence. Lire la suite...

 

Brillant spéculaire : paramètre utilisé pour caractériser quantitativement le brillant d'une surface. Les mesures sont effectuées dans des conditions d'éclairage et d'observation bien spécifiées selon la norme de référence Afnor NFT 30.064. Lire la suite...

 

Brouillard salin tenue : se contrôle à l'aide d'un appareillage spécifique décrit dans la norme NFX 41002. L'essai de tenue au brouillard salin permet de vérifier la qualité d'une peinture et sa bonne tenue à l'oxydation. Le test se pratique dans une chambre de pulvérisation chauffée. Lire la suite...

 

Broyage peinture : opération de dispersion de matières pulvérulentes tels les pigments et les matières de charge dans un liant approprié par une action mécanique. Le broyage ne désigne pas une opération de fragmentation en particules solides plus fines. Lire la suite...

 

Bullage peinture : défectuosité initiale caractérisée par l’apparition de bulles ou de pores crevées sur la surface d'un film de peinture. Le bullage peut provenir de l’emploi de solvants ou de diluants trop volatils. Il peut être aussi la conséquence d’un dégagement gazeux. Lire la suite...

 

 

C ...

Caoutchouc chloré résine : résine obtenue par l'action du chlore sur l'hydrocarbure caoutchouc. Des méthodes de synthèse permettent de produire certains types de résine à partir de composés chlorés. Ces résines de caoutchouc chlorés ont une très bonnes résistances. Lire la suite...

 

Carbonatation béton : réaction chimique due à la combinaison de la chaux libre du béton avec le gaz carbonique de l'air. La carbonatation du béton est un phénomène indissociable de ce matériau de construction. Le dioxyde de carbone de l’atmosphère pénètre dans le béton. Lire la suite...

 

Classification afnor peintures : classification afnor selon la norme NFT 36.005, qui établit une classification en familles et en classes de peintures, vernis et produits connexes. Les produits sont répartis en 5 familles bien distinctes repérées par des chiffres romains. Lire la suite...

 

Cloquage peinture : altération caractérisée par une déformation du film de peinture sous la forme de cloques. Il est possible qu'une ou plusieurs couches de peintures se décollent du support. Le cloquage peut se présenter sous la forme d’ampoules, de boursouflures ou de pustules. Lire la suite...

 

Colorant peinture : substance généralement colorée, capable de se fixer sur un support et de lui communiquer une coloration durable. les colorants sont souvent naturels, artificiels ou même synthétiques. La plupart des colorants sont organiques ou organo métalliques. Lire la suite...

 

Compatibilité peinture : aptitude d’une peinture à être mélangée avec une autre peinture sans altérer sa spécificité. Cette définition implique que le mélange d'une peinture avec une autre peinture soit homogène. Il ne doit pas en résulter une tendance à la précipitation. Lire la suite...

 

Cordage peinture : défectuosité initiale caractérisée par des stries sensiblement rectilignes et parallèles qui apparaissent à la surface de la peinture au moment de l'application et persistent après le séchage. Le cordage s’observe le plus souvent dans les applications à la brosse. Lire la suite...

 

Corrosion métal : par définition la corrosion du métal correspond à sa dégradation jusqu'à sa destruction complète sous l'action d'un milieu ambiant agressif. Elle peut avoir des causes mécaniques comme des frottements ou des causes chimiques. Lire la suite...

 

Couche peinture : dépôt mince de vernis, de peinture ou d’enduit, d’épaisseur aussi uniforme que possible. la couche de peinture doit être effectuée dans une même opération d’application continue. Cette couche doit être appliquée selon les règles de l’art. Lire la suite...

 

Coulure peinture : traces de coulures laissées sur une surface par une peinture trop liquide ou pas assez visqueuse. Ces défauts se forment lors de l'application d'une peinture. Elles sont constituées par des surépaisseurs en forme de draperies, de gouttes ou de festons. Lire la suite...

 

Couvrant peinture : qualifie une peinture qui a la propriété de couvrir une surface à l’aide du plus petit nombre de couches possible de peinture. Le pouvoir couvrant est l'aptitude d’une peinture à donner un film d’épaisseur normal susceptible de masquer le support. Lire la suite...

 

Craquelage peinture : altération caractérisée par l’apparition de stries n'entraînant pas forcément la dégradation du film de peinture. Cette altération se présente sous la forme de fissures. Elles peuvent être plus ou moins serrées. Elles n’entraînent pas forcément l’écaillage. Lire la suite...

 

 

D ...

Décapant peinture : préparation susceptible de faciliter ou de provoquer l’enlèvement de certains films par son action physique ou chimique. L’action d’un décapant est spécifique d’un type de peinture bien déterminé. Les décapants sont agressifs vis-à-vis des peintures ou des vernis. Lire la suite...

 

Décollement peinture : altération caractérisée par une perte d'adhérence d'une ou plusieurs couches de peinture entraînant la séparation de son support. Un défaut de décollement avec une peinture peut provenir d'une mauvaise préparation de la surface. Lire la suite...

 

Décoloration peinture : défectuosité ou altération consistant en une modification de la couleur de la surface du film de peinture. La décoloration peut résulter d’une interaction avec un subjectile poreux ou réactif. Elle peut provenir aussi d’une réaction chimique indésirable. Lire la suite...

 

Densité peinture : correspond au rapport entre la masse d’un volume de matière donnée et la masse d’un même volume d’eau ou d'air. Elle est exprimée généralement en kilogramme par mètre cube. La masse volumique spécifie la masse en kilogramme d’un mètre cube de matière. Lire la suite...

 

Dépolissage peinture : action de diminuer le niveau de brillance d’un ancien film pour améliorer l’accrochage d’une nouvelle couche de peinture. Le dépolissage est obtenu par frottement du feuil à l’aide d'un abrasif approprié. Lire la suite...

 

Détrempe peinture : propriété d'une peinture capable de passer de l'état sec à l'état visqueux au contact d'un simple solvant lors de l'application d'une seconde couche par exemple. Cette altération du film peut provenir d’une couche de peinture exagérément ressolubilisé. Lire la suite...

 

Dérochage peinture : préparation d'une surface métallique non ferreuse au moyen d'un acide dilué pour obtenir une légère rugosité avant une mise en peinture. Le dérochage est toujours suivi d'un rinçage abondant à l'eau claire. Lire la suite...

 

Diluant peinture : liquide simple ou mixte qui reste volatil dans des conditions normales de séchage. Il reste miscible limitativement ou totalement dans les milieux en suspension. Il peut être incorporé aux peintures ou aux vernis en cours de fabrication. Lire la suite...

 

Dilution excessive peinture : se reconnait car le film de peinture présente une coloration irrégulière et non homogène. La surface fait apparaître des dégradés allant de l’opacité à la transparence. L'origine de ses désordres est due à une dilution trop importante de la peinture. Lire la suite...

 

Dispersion peinture : mélange intime d’un liquide avec un solide dispersé sous la forme de fines particules. La dispersion de charges ou de pigments à l’état de fines particules dans une résine est à la base de l’industrie des peintures. Lire la suite...

 

Durcisseur peinture : agit par transformation irréversible qui donne au liant de certaines peintures, vernis et produits assimilés une structure extrêmement dure. Le rôle du durcisseur est de former un film réticulé pour conférer au liant avec lequel il réagit des propriétés renforcées. Lire la suite...

 

Dureté peinture : aptitude d’un film de peinture sec à résister sans altération à des efforts concentrés tels des rayures ou des chocs par exemple. La dureté pour un film de peinture est caractérisée par des essais conventionnels appropriés. Lire la suite...

 

 

E ...

Ecaillage peinture : perte d'adhérence totale ou localisée du film de peinture qui se traduit par un détachement du support sous la forme d'écailles. Cette altération du film de peinture est caractérisée par un décollement du film sous forme de particules facilement détachables. Lire la suite...

 

Egrenage peinture : action manuelle pour les petites surfaces qui présentent des défauts superficiels peu ou faiblement adhérents. Cette opération consiste à éliminer les grains issus de projections et de détériorations à la surface d’un support, sans endommager le matériau. Lire la suite...

 

Electrostatique peinture : procédé de peinture à l'aide d'un pistolet spécifique chargé d'électricité statique. Cette technique est encore appelée peinture électromagnétique. Il faut commencer par charger positivement la pièce de métal que l'on veut peindre. Lire la suite...

 

Embus peinture : défectuosité caractérisée par le ternissement d'un film de peinture qui perd son brillant. Ce phénomène se retrouve le plus souvent sur des zones localisées. L'embu est fréquemment provoqué par une détrempe irrégulière de la peinture ou par la porosité. Lire la suite...

 

Emulsion peinture : mélange intime de 2 liquides non miscibles entre eux par nature. Cependant, ils peuvent se mélanger sous l'effet d'une agitation forte ou de l'ajout de principes actifs aidant à l'homogénéisation. Au niveau macroscopique, une émulsion apparaît comme homogène. Lire la suite...

 

Epoxy résine : composés contenant des groupes époxydiques susceptibles de réagir avec un durcisseur pour donner un film de peinture très résistant. Les résines époxys sont des résines thermodurcissables présentant de bonnes propriétés mécaniques. Lire la suite...

 

Erosion peinture : altération caractérisée par l’usure d'un film de peinture sous l’effet d’éléments extérieurs comme les orages ou les intempéries par exemple. L'érosion se développe par plages plus ou moins accentuées et régulières. Lire la suite...

 

Extrait sec peinture : résidu obtenu par évaporation des solvants et des matières volatiles contenues dans la peinture. Les matières non-volatiles entrent dans la composition solide du revêtement. Ces ingrédients restant après séchage constituent le film de peinture. Lire la suite...

 

 

F ...

Faïençage peinture : altération qui se présente sous la forme d'un craquelage superficiel. Les craquelures sont constituées par un réseau de fissures superficielles plus ou moins serré. Le dessin rappelle celui que l'on observe sur le dessus de certaines faïences anciennes. Lire la suite...

 

Farinage peinture : altération libérant de fines poussières peu adhérentes sous l’action des agents atmosphériques. Cette dégradation peut même entraîner la destruction du film de peinture. Le farinage est dû le plus souvent à l’action conjuguée des éléments naturels. Lire la suite...

 

Film peinture : pellicule continue résultant de l'application sur un support d'une ou plusieurs couches de peintures, de vernis ou de lasures par exemple. Une couche qui vient d'être appliquée est dénommée film humide par opposition à un film sec après achèvement de évaporation. Lire la suite...

 

Filmogène peinture : se dit d'une peinture, d'un vernis d'une lasure ou d'autres produits formant une pellicule continue sur un support. On appelle peinture filmogène une peinture qui est appliquée sur un support sous une forme liquide au départ. Lire la suite...

 

Finition peinture : se dit de la dernière couche d'un système de peinture. La couche peut être blanche, noire ou teintée. Elle peut être aussi brillante, satinée ou mate. Dans le domaine de la peinture, la couche de finition est la dernière couche que l'on applique. Lire la suite...

 

Floculation peinture : processus physico-chimique au cours duquel des matières en suspension dans un liquide s'agglomèrent. Elles forment des particules plus grosses, nommées flocs. Les flocs sédimentent beaucoup plus rapidement que les particules. Lire la suite...

 

Fond couche : première des trois couches de peinture, vernis ou lasure avant la couche intermédiaire et la couche de finition. La couche de fond peut s'appeler encore l'apprêt, le primaire ou la sous-couche. La couche de fond a pour rôle de recouvrir une couleur ancienne. Lire la suite...

 

Fongicide peinture : peintures dont une des propriétés est de posséder des agents fongicides. Elles protègent le support de la flore parasite, mousses, champignons ou lichens. Ces peintures anticryptogamiques s'opposent à la prolifération ou détruisent les thallophytes. Lire la suite...

 

Formation rouille : phénomène naturel d'oxydation des métaux ferreux par l'oxygène de l'air. Lors de l'élaboration de l'acier, il faut de l'énergie pour passer de l'état oxydé de minerai de fer à une forme artificielle d'acier fini. L'acier correspond à un état artificiel instable. Lire la suite...

 

Friabilité peinture : altération d'un film de peinture caractérisée par une réduction sensible de la souplesse du film, de sa cohésion et de son adhérence. Un feuil devenu trop friable demeure fragile et particulièrement cassant. Il accuse une tendance anormale au décollement. Lire la suite...

 

Frisage peinture : défectuosité initiale se présentant sous la forme de plis à la surface de la peinture. Le frisage superficiel est une altération caractérisée par un aspect froissé de la couche de finition après séchage. Il en résulte de fins plissement dans la peinture. Lire la suite...

 

 

G ...

Garnissante peinture : propriété d'une peinture permettant de recouvrir parfaitement les angles vifs ou les irrégularités d'une surface. C'est une peinture épaisse qui permet de cacher les petits défauts des murs. la peinture garnissante recouvre les imperfections en creux. Lire la suite...

 

Glycérophtalique résine : catégorie de résine alkyde obtenue par polycondensation entre le glycérol et l’anhydride phtalique. les résines glycérophtaliques, appelées couramment glycéros, ne peuvent être utilisées qu’après modification avec des acides gras. Lire la suite...

 

 

H ...

Hors poussière séchage : laps de temps après lequel les poussières de l’atmosphère ambiante peuvent se déposer sur un film de peinture sans y adhérer. En général, le séchage est caractérisé par le temps mis par une peinture pour passer de l’état liquide à l’état solide. Lire la suite...

 

Humidité relative : appelée encore degré hygrométrique, elle correspond au rapport de la pression de la vapeur d'eau contenue dans l'air sur la tension de vapeur à la même température. Elle est donc une mesure du rapport entre le contenu en vapeur d'eau de l'air. Lire la suite...

 

Hydrofuge peinture : peinture, vernis, lasure ou saturateur dont une des propriétés spécifiques est de ne pas être mouillés ou traversés par l’eau. Une peinture hydrofuge doit être parfaitement imperméable à l'eau. L'eau glisse sur la surface de la peinture. Lire la suite...

 

 

I ...

Ignifuge peinture : qualification donnée aux peintures non susceptibles de contribuer au développement ou à la propagation du feu. Elle protège contre l'action du feu dans certaines limites de durées ou de températures sur des supports réputés combustibles. Lire la suite...

 

Inhibiteur corrosion : composé chimique qui ralentit ou stoppe le processus d'oxydation d’un métal en milieu corrosif lorsqu'il est ajouté à faible concentration. La notion d'inhibiteur de corrosion désigne un produit, un additif ou un catalyseur destiné à protéger une surface. Lire la suite...

 

Imperméabilité peinture : capacité d’un peinture à empêcher la pénétration d'un liquide comme de l’eau par exemple. On mesure en millimètres, la pression d'eau qui'il faut pour que le film de peinture commence à laisser pénétrer l’eau. La mesure se calcule en Schmerber. Lire la suite...

 

Impression peinture : première couche de peinture dont la fonction est de pénétrer, fixer et isoler les supports. L’impression rend le support plus homogène. Ce primaire permet de recevoir dans de bonnes conditions les couches intermédiaires et les peintures de finition. Lire la suite...

 

Incompatibilité peinture : caractère de deux peintures qui ne peuvent pas être associées, mélangées ou accolées l'une avec l'autre sous peine de désordres. Les couches d'imprégnation et de finition peuvent être constituées de résines différentes. Lire la suite...

 

Intermédiaire couche peinture : couche de peinture appliquée entre une couche primaire et une couche de finition. Dans le domaine de la peinture, la couche intermédiaire est celle que l'on applique après la couche de fond et avant la couche de finition. Lire la suite...

 

 

J ...

Jaunissement peinture :  phénomène constaté lorsqu'une peinture blanche a tendance à virer au jaune. Les peintures glycérophtaliques ou alkydes jaunissent naturellement lorsqu'elles sont maintenues en permanence dans l'obscurité. Lire la suite...

 

 

L ...

Laque peinture : peinture à très haute finesse de broyage, présentant un aspect fini, lisse et tendu. Une laque peut être brillante, satinée ou même mate. Les professionnels préfèrent la réaliser avec une peinture à base de solvants. Lire la suite...

 

Lavabilité peinture : aptitude d’une peinture à être facilement débarrassée des poussières, souillures et autres taches superficielles par lavage. Le film de peinture doit résister sans altération de sa couleur et de ses qualités spécifiques. Lire la suite...

 

Lessivage peinture : opération qui consiste à éliminer les souillures de la surface d'un support à l'aide d'une lessive ou d'un détergent adéquat. On distingue 2 types de lessivages bien distinctes. Un lessivage pour repeindre effectué à l'aide d'une lessive alcaline forte. Lire la suite...

 

Liant peinture : constituant principal d'une peinture ou d'un vernis également appelé résine ou polymère. C'est une substance d'origine naturelle ou synthétique capable de se présenter sous une forme liquide, visqueuse ou solide. Lire la suite...

 

Lustrage peinture : action de lustrer ou de polir par frottement mécanique à l'aide d'un tampon approprié. Cette opération de finition d'un film de vernis ou de peinture a pour objet d'en augmenter le brillant. Le lustrage est une technique qui permet d'avoir une peinture très lisse. Lire la suite...

 

 

M ...

Manque peinture : oubli de recouvrir une zone lors de l’application d’une couche de peinture. C'est une absence localisée ou une insuffisance ponctuelle d'épaisseur d'un revêtement, d'une peinture, d'un vernis ou d'une lasure. Elle est caractérisée par une mauvaise continuité du film. Lire la suite...

 

Martelée peinture :  peinture de finition métallisée dont l'effet décoratif rappelle l'aspect d'une surface métallique martelée. Elle forme des dessins arrondis grâce à une orientation particulière des pigments d’aluminium lamellaires au moment du séchage. Lire la suite...

 

Massage peinture : défaut de conservation d’une peinture caractérisé par une prise en masse partielle ou totale la rendant inutilisable. Ce défaut peut résulter de différents phénomènes de sédimentation. Il peut être de nature chimique par réaction entre les résines et les oxydes. Lire la suite...

 

Matières charge : substances minérales ou d'origine naturelle blanches ou peu colorées. Ces matières en poudre sont pratiquement insolubles dans les milieux en suspension. Elles possèdent généralement un faible indice de réfraction. Elles présentent un mauvais pouvoir opacifiant. Lire la suite...

 

Mater peinture : rendre mat et donner de la matité à un film de peinture. Pour donner un bel aspect mat, l'idéal est d'utiliser un agent matant spécialement adapté. Il doit offrir des performances de dispersion optimale pour une grande facilité de mélange. Lire la suite...

 

Métallisée peinture : se dit d'une peinture de finition contenant des pigments métalliques lamellaires. Les pigments utilisés sont le plus souvent des pigments d'aluminium. Une peinture métallisée est une peinture contenant une certaine quantité de pigments d'aluminium. Lire la suite...

 

Microporeuse peinture : caractéristique essentielle d'une peinture qui laisse respirer le support. La peinture est imperméable à l'eau, mais elle laisse évacuer la vapeur d'eau. Elle évite ainsi le décollement du film de peinture. Une peinture microporeuse va être étanche à l'eau. Lire la suite...

 

Minium plomb peinture : reste un des plus anciens pigments anticorrosion adapté à la réalisation des peintures antirouilles. Avant, il était habituel d'utiliser une peinture de couleur orange vif connue sous le nom de minium de plomb pour protéger efficacement les métaux. Lire la suite...

 

Mise teinte peinture : opération consistant à incorporer des pigments, des pâtes pigmentées colorées ou des colorants appropriés à une peinture. Le but est d'obtenir un feuil sec selon une couleur bien déterminée. Les pâte pigmentés permettent de contretyper tout type de teintes. Lire la suite...

 

Moisissure peinture : altération provoquée par le développement de spores, de champignons ou autres thallophytes dans des ambiances favorables. Ces moisissures sont susceptibles de trouver un aliment dans les constituants organiques ou minéraux d'une peinture. Lire la suite...

 

 

N ...

Nuancage peinture : altération de la couleur reconnaissable par l'apparition de stries colorés à la surface du film de peinture. Le nuançage est un phénomène qui peut apparaître quand on mélange la peinture ou lors de son séchage. Lire la suite...

 

Neutralisant ciment : produit dont l'action neutralise le caractère basique ou alcalin d'une surface en ciment ou en béton. Un préparateur acide réduit chimiquement l’alcalinité des ciments, particulièrement lorsque le sol est neuf ou récent. Lire la suite...

 

Nitrocellulose résine : matières filmogènes obtenues par modification chimique de la cellulose. Elle est constituée de plusieurs matières cellulosiques, dont une résine issue de la nitration du coton. Les laques, les peintures ou les vernis nitrocellulosiques séchent très rapidement. Lire la suite...

 

 

O ...

Opacité peinture : aptitude d’une ou plusieurs couches de peintures à masquer une autre couleur sous jacente après séchage. Le degré d'opacité ou bien de transparence varie selon les types de pigments utilisés. On peut mesurer la différence de l'opacité entre couleurs. Lire la suite...

 

 

P ...

Peau peinture : pellicule formée en surface au contact de l'air dans les pots de peinture pas hermétiquement fermés. Cette couche solide se forme en surface dans les récipients lors du stockage. Il est important de prendre des précautions lorsqu'on enlève la peau. Lire la suite...

 

Peau orange peinture : surface non uniforme et granuleuse de la pellicule de peinture qui se traduit par un moutonnement. Un défaut de peau d'orange avec une peinture se présente sous l’aspect d’une peau plus ou moins plissée rappelant un peu la texture d’une peau d’orange. Lire la suite...

 

Peinture composition : mélange composé de liants, charges, pigments, solvants et adjuvants divers. Les liants ou les résines permettent de lier les pigments et les charges entre eux. Ils donnent la consistance et la transparence de la peinture. Lire la suite...

 

Perméabilité peinture : aptitude d'un film de peinture à se laisser plus ou moins traverser par certaines substances liquides ou gazeuses. Une perméabilité complète aux liquides est à proscrire si l'on veut garder une protection minimum. Lire la suite...

 

Pigment peinture : substance colorée d'origine minérale, organique ou métallique incorporée dans les peintures ou les vernis. Cette matière se présente sous forme de fines particules insolubles dans les milieux en suspension usuels. Lire la suite...

 

Piqûre peinture : défectuosité caractérisée par l’apparition de multiples porosités ressemblant à des trous d’épingles à la surface du film de peinture . Ces altérations peuvent être profondes pouvant aller d'un simple trou à l'apparition de tache ou de rouille. Lire la suite...

 

Phase aqueuse peinture : peinture en émulsion ou en dispersion que l'on peut diluer à l'eau. Ces peintures en phase aqueuse sont encore appelées peintures à l'eau. Le matériel utilisé pour l'application de ce type de peinture peut être facilement nettoyé à l'eau. Lire la suite...

 

Phase solvant peinture : peinture au solvant que l'on peut diluer avec un solvant organique comme le diluant synthétique, cellulosique ou bi composants par exemple. Le matériel utilisé pour l'application de ce type de peinture est nettoyé avec le solvant de la peinture. Lire la suite...

 

Point éclair peinture : température minimale pour que les vapeurs émises par une peinture produisent une inflammation instantanée au contact d’une flamme ou d'une étincelle. Cette mesure est prise dans des conditions de protocole bien spécifiées. Lire la suite...

 

Polymérisation peinture : désigne la réaction chimique par lequel des petites molécules réagissent entre elles pour former des molécules de masses molaires plus élevées. La synthèse des molécules initiales monomères ou des pré-polymères conduisent à des polymères. Lire la suite...

 

Polyuréthane peinture : peinture basée sur la réactivité entre des composés chimiques isocyanates et des composés chimiques hydroxylés. Elles sont donc livrées dans 2 emballages bien distinctes à mélanger au moment de l'emploi. Lire la suite...

 

Ponçage peinture : poncer la peinture permet d'augmenter l'adhérence sur le support avant de le repeindre. Un ponçage en surface suffit généralement pour permettre une bonne accroche de la peinture. Il est préférable de décaper la peinture chimiquement ou thermiquement. Lire la suite...

 

Poreux support : se dit des matériaux de l'industrie, du bâtiment ou du bois susceptibles d'absorber trop rapidement les liquides à leurs contacts. Les supports à base de ciment doivent être normalement absorbants pour éviter une déshydratation trop rapide des peintures. Lire la suite...

 

Primaire accrochage : appelé encore sous couche, primaire, impression ou encore apprêt. Il s'utilise pour améliorer l'accroche dune peinture de finition sur son support. Il est souvent plus liquide qu'une peinture de finition. Il permet d'uniformiser le support et de le bloquer. Lire la suite...

 

 

R ...

Rebouchage avant peinture : opération de préparation de surface ayant pour but de faire disparaître les discontinuités superficielles d'un support. Les murs doivent être bien préparés pour un bonne mise en peinture. Il faut commencer par bien nettoyer les murs et les plafonds. Lire la suite...

 

Réchampir mur : faire ressortir une moulure, une baguette ou un ornement du fond sur lequel une peinture est appliquée. On peut réchampir, soit en marquant un contour, soit en employant une ou plusieurs couleurs différentes par rapport au fond. Lire la suite...

 

Refus peinture : défaut caractérisé par une impossibilité de recouvrir correctement un support. Il apparaît sur la surface des manques, des cratères ou des trous. Un défaut de refus avec une peinture se présente par un retrait localisé sous forme de petits cratères circulaires. Lire la suite...

 

Rendement peinture : volume ou poids de peinture pouvant recouvrir une surface donnée. On utilise également le terme de consommation. Le rendement est généralement indiqué sur l'étiquette du pot de peinture en m2 par litre ou kilogramme. Il dépend de la méthode d'application. Lire la suite...

 

Reprise défaut peinture : défaut caractérisé par la visibilité des raccords sur une surface qui vient d'être mise en peinture. L'application fractionnée d'une même couche de peinture se voit à l'oeil nu. Le temps de reprise d'une peinture reste un facteur important. Lire la suite...

 

Résine peinture : notion de résine utilisée pour désigner la substance synthétique fabriquée par l’homme pour formuler les peintures, les vernis ou les lasures. Les résines de synthèse ont des propriétés similaires aux résines végétales des plantes. Lire la suite...

 

Revêtement peinture : se dit d'un système de protection homogène. Il sert à recouvrir une surface pour la solidifier, la protéger ou la décorer. Un revêtement résulte de l'application sur un subjectile d'une ou de plusieurs couches de peintures. Lire la suite...

 

 

S ...

Saponification peinture : altération due à la réaction d'un milieu alcalin sur le liant d'une peinture renfermant des huiles ou d'autres composants à fonction ester comme les résines glycérophtaliques, alkydes, époxys ou polyuréthanes. La saponification est une réaction chimique. Lire la suite...

 

Saturnisme maladie : maladie professionnelle provoquée par l'utilisation abusive et sans précautions des peintures à base de plomb comme le minium de plomb. Le saturnisme est la maladie correspondant à une intoxication aiguë ou chronique par le plomb. Lire la suite...

 

Séchage peinture : ensemble des transformations physiques ou chimiques qui provoquent le passage de la peinture de l’état liquide, à l’état solide. On distingue deux types de séchage principaux, le séchage par oxydation et le séchage par durcissement. Lire la suite...

 

Sédimentation peinture : chute des matières pulvérulentes d'une peinture au sein d'un milieu en suspension. Les charges ou les pigments se concentrent dans la partie inférieure du pot de peinture. Si le dépôt reste mou, ce ne peut pas être considéré comme un défaut. Lire la suite...

 

Siccatif peinture : additif utilisé pour accélérer le temps de séchage et de durcissement à coeur des peintures séchant par oxydation. Il joue un rôle de catalyseur en accélérant la siccativation d'un produit tel une huile, une cire, une lasure, un vernis ou une peinture. Lire la suite...

 

Souplesse film peinture : aptitude d’un film parfaitement sec à accompagner les déformations de son support sans fissuration, ni frisage et ni décollement. La nature du liant est très important car il donne la véritable souplesse au film de peinture. Lire la suite...

 

Système peinture : ensemble de couches de peinture à déposer sur un support bien déterminé. La totalité des couches de peinture doivent être parfaitement compatibles entre elles. La fonction principale d’un système de peintures est la protection contre la corrosion. Lire la suite...

 

 

T ...

Tache peinture : se présente sous forme de taches de formes variables avec une migration plus ou moins importante dans le film déposé. L'origine de ces taches provient de diluants teintés ou de produits colorés migrant en milieu solvant qui détrempent la peinture. Lire la suite...

 

Temps reprise peinture : temps pendant lequel il est possible de superposer deux applications de peinture pour former un film continu sur un support sans surépaisseur. Il faut savoir adapter son geste car le temps de reprise peut être assez limité. Lire la suite...

 

Tendu peinture : se dit d’un film de peinture dont l’aspect de surface est parfaitement lisse. La tension d'un film de peinture résulte des actions physiques ou chimiques qui ont pour effet de l'ammener à se tendre au cours du séchage. La peinture va perdre les irrégularités de surface. Lire la suite...

 

Thermolaquée peinture : procédé de traitement destiné à protéger les surfaces métalliques en acier, inox, aluminium ou galvanisé. Le thermolaquage est encore appelé projection électrostatique ou encore poudrage électrostatique. Lire la suite...

 

Thixotropie peinture : propriété qu'on certaines peintures en gel à se liquéfier lors de l'application à la brosse, au pinceau ou au rouleau. La peinture reprend sa consistance initiale dés que l'action mécanique par agitation ou par application est terminée. Lire la suite...

 

 

V ...

Vernis métal : formulation non pigmentée composée de liants, de solvants, de diluants, d'adjuvants et d'additifs anticorrosion. Il s'applique en couches minces sur des surfaces métalliques convenablement préparées. Le film devient adhérent, dur, lisse, translucide et brillant. Lire la suite...

 

Vinylique résine : famille de résine synthétique généralement utilisée dans le bâtiment ou l'industrie sous forme de dispersion à l'eau. Elle comporte de nombreuses variétés de résines copolymères de différentes natures. Elle forme une classe importante de matières filmogènes. Lire la suite...

 

Viscosité peinture : consistance d'une peinture caractérisée par sa vitesse d'écoulement. La viscosité peut être définie comme l'ensemble des phénomènes de résistance à l'écoulement. La viscosité est définie comme étant la friction interne d'un fluide. Lire la suite...